Voix plurielles - Cycle de 6 concerts organisés à La Chapelle de Boondael

Du vendredi 13 septembre 2019 au samedi 30 novembre 2019

La Chapelle de Boondael est un lieu magique de la commune d'Ixelles. Aussi, durant cette saison 2019-2020, la commune d'Ixelles, en partenariat avec La Vénerie (Centre culturel de Watermael-Boitsfort), y déploiera un cycle de six concerts intitulé " Voix plurielles "

Ces concerts mettront en avant les artistes féminines et la pluralité des musiques à travers la chanson française, le jazz, la musique métissée et classique. 

 

1- Concert  interprété par les Divas Dugazon , vendredi 13 septembre 2019 à 20 heures.

Les Divas Dugazon se situent au croisement des musiques traditionnelles et d’un son moderne qui leur est propre. Leur répertoire trouve son originalité dans le mélange des genres et des origines, dans la rencontre improbable entre sonorités orientales, rythmes sud-américains et musique progressive.

Le trio vous invite à une expérience puissante et joyeuse. Un battement de cœur. Un vent mystérieux venu d'ailleurs. Des langues étrangères chuchotées à l'oreille. Le chant du loup dans la nuit. A écouter les yeux fermés autant qu'à regarder. 

 

2- Concert du quatuor à corde Askanyi, samedi 26 octobre à 2019 heures.

Askanyi vous présente sa nouvelle création « Ainsi, Libre… », un répertoire rempli de pensées humanistes profondes et universelles sur fond de musique inclassable porté par un quatuor à cordes et trois voix féminines. 

Inspiré par « Le Prophète », roman célèbre de Khalil Jibran, l’ensemble invite le public à découvrir une musique qu’on pourrait décrire comme un kaléidoscope de styles et d’influences musicales diverses. 

Ainsi, certains passages pourraient faire penser à la musique baroque de Monteverdi, d'autres encore à celle, plus minimaliste, de Philip Glass dans un univers qui évoque les chants du Maghreb et de l’Afrique Occidentale.

 

 

3- Concert du projet TrioOrganico, samedi 30 novembre 2019 à 20 heures.

Le projet TriOrganico est issu de rencontres et partages de différentes traditions, butinées ici et là sur les terres amérindiennes et d'où éclosent des compositions originales qui exhalent une musique tantôt épurée, tantôt cadencée. 

TriOrganico met en scène des instruments qui n'ont vu que très peu, voire aucune transformation à travers les temps et dont les sons et mélodies contrastent avec les musiques synthétisées pour lesquelles les musiciens ne sont parfois plus nécessaires.

Tous les instruments joués et dansés dans le spectacle de TriOrganico, ont été récoltés sur le terrain. Ils ont permis l'élaboration de compositions originales mais toujours inspirées de traditions locales. 

 

4- Concert de la chanteuse Elia Fragione Quintet, samedi 25 janvier 2020 à 20 heures.

A travers ce nouveau projet, la chanteuse Elia Fragione vous invite à découvrir son univers musical teinté de soul et de musique brésilienne. Entourée de musiciens d'exception, elle revisitera quelques thèmes  issus du répertoire des chanteuses de jazz actuelles telles que Cyrielle Aimée, Esperanza Spalding ou encore Gretchen Parlato.

 

5- Concert de la chanteuse belge et vagabonde Lisza, samedi 7 mars 2020 à 20 heures.

Après son premier album intitulé La Vie Sauvage, Lisza nous revient et nous promet de nouveaux voyages solaires et dansants, quelque part entre l'Andalousie et la Sicile, à l'image de son single Canta Querida, qui vient de paraître.

Plus que jamais, son cœur flanche pour les contrées du sud, et il n'y a pas que dans ses mots que l'on s'évade... les instruments et les rythmiques eux aussi nous entraînent ailleurs.

Entre pop mélancolique et musique du monde, ce deuxième album prévu pour 2020, alternant le français, l'espagnol et le portugais se défend des étiquettes et veut à tout prix rester libre.

 

6- Concert de la chanteuse belge Olympia Boyle (La Maja), samedi 25 avril 2020 à 20 heures.

Dès l'enfance Olympia Boyle alias La Maja chante, joue du piano, de la guitare, des percussions. Enrichie de ses collaborations avec Cargo Culte, Teme Tan, Anwar, et son projet en duo Faon Faon, Olympia Boyle assume son premier projet solo.

Elle emprunte le nom La Maja au peintre Goya. C'est une manière pour elle de faire référence à l'évolution de la femme dans l'hsitoire de l'art.

La maturité insuffle à La Maja un travail à la fois intime et généreux, élégant et énergisant.

Elle s'inscrit clairement dans la lignée des artistes actuelles electro-pop-francophones en ajoutant sa propre touche. 

 

Pour les réservations, contactez la commune d'Ixelles via culture@ixelles.brussels ou au 02 515 64 63.


PAF : 12€/10€/8€

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2019 - en vente le 17/10

COVER75mini
  • Enquête: Nos bonnes adresses beauté et bien-être pour aborder l'hiver en douceur
  • Talent: le céramiste Tristan Philippe
  • Liège: la Villa Consulaire
  • Week-end à Charleroi

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « L’église au milieu du village »

    Traduisez : « il faut remettre les points sur les “i” ou encore “il faut remettre les choses à leur place. »

  • « BM? Ouè! »

    La BMW se dit BM oué, et la VW ,V oué. En toute logique. Comme Ouécé (WC) et Ouagon (Wagon).

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.