Le grand débat national pour les français de Belgique

Du mercredi 16 janvier 2019 au vendredi 15 mars 2019 | Photos : Site "le grand débat"

Mise-à-jour le 08/02 : 

Le consulat lance une invitation à une réunion d'initiative locale le vendredi 15 février 2019 de 18h30 à 20h30
Où ?  A l’Alliance française, Avenue des Arts, 46 à Bruxelles (métro : Arts-Loi ou Trône). 
S'inscrire à l'événement.

Le débat sera modéré par Jean-Claude Crespy, Directeur de l’Alliance française, qui nous accueille dans ses locaux. Lors de cette réunion, nous couvrirons les quatre thèmes du Grand Débat National :
- la fiscalité et les dépenses publiques,
- l’organisation de l’Etat et des services publics,
- la transition écologique et
- a démocratie et la citoyenneté.

L’inscription est obligatoire et les places seront limitées. Pour des raisons de sécurité, une pièce d’identité vous sera demandée à l’entrée.


Le 16/01 : 
Mis en œuvre en urgence, à l’issue de la lettre aux Français d’Emmanuel Macron révélée en janvier, le grand débat annoncé pour faire remonter les desideratas des Français connaît un démarrage un peu compliqué. A l’étranger, et en ce qui nous concerne, en Belgique, rien ne semblait encore organisé pour réunir physiquement des Français désireux de s’exprimer et de faire connaître au gouvernement leurs revendications, leurs attentes et leurs souhaits.

Selon le consulat, "Toutes les informations relatives à cette consultation citoyenne sont centralisées sur la plateforme numérique ouverte ce 15 janvier." Les aspects organisationnels et autres éléments de cadrage sont donc disponibles à partir de ce lien.

Cette interface permet ainsi à tous les citoyens, les élus, les organisations qui souhaitent organiser des réunions locales de les enregistrer au préalable sur le site et de recevoir un « kit d’accompagnement des réunions » et toutes informations nécessaires à la bonne tenue des débats.

De même, pour ceux qui souhaitent participer à l’une de ces réunions, ces derniers pourront, à partir du site du Grand Débat, se renseigner sur l’ensemble des réunions organisées et y voir les modalités d’inscription.

Pour le Président de la République comme pour le Gouvernement, « Il relève de la responsabilité des élus, des associations, des Français de l’étranger ou des citoyens d’organiser des réunions d’initiatives locale dans le cadre du Grand Débat National. » C’est ainsi que le député des français du Benelux, a indiqué par mail adressé à la liste consulaire qu’il « souhaitait naturellement que les Français de l’étranger du Benelux y prennent toute leur part.

Dans cette perspective, plusieurs dispositions seront mises en œuvre pour que la parole citoyenne – individuelle ou collective – trouve un écho dans le Benelux. Et d’ajouter: "j’ai pris l’initiative de mettre à votre disposition un cahier de doléances numérique afin de lancer dès à présent un dialogue (… ) A partir du 21 janvier, le site www.granddebat.fr vous permettra de déposer directement vos contributions en ligne. »

A suivre.

 

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Ça c'est tof »

    « Ça est tof » ne veut pas dire que ça étoffe mais que c’est chouette.

  • « Tapis plain »

    Le tapis plain est tout simplement de la moquette.