Baudelaire à Bruxelles

Du jeudi 7 septembre 2017 au dimanche 11 mars 2018

Charles Baudelaire a passé deux années à Bruxelles à la fin de sa vie, de 1864 à 1866. De ce séjour bruxellois, reste une série de textes virulents – non publiés de son vivant et rarement étudiés – où le poète crache toute son amertume sur la ville avec des tirades du genre « Tous les Belges, sans exception, ont le crâne vide ». Le Musée de la Ville de Bruxelles, situé dans la superbe Maison du Roi, choisit ces textes comme point de départ pour raconter le quotidien de la ville au XIXe siècle, à travers 250 œuvres réunies pour illustrer les écrits du poète.

Chaque dimanche, à 15h, une balade de 45 min « sur les traces de Baudelaire », au départ de la Maison du Roi et à travers la ville. Le Club JV organise une visite guidée de l’expo le 23 janvier.


Musée de la Ville de Bruxelles – Maison du Roi, Grand-Place, 1000 Bruxelles, tél : 02 279 43 50, site : museedelavilledebruxelles.brussels. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 17h, entrée : 8 € (+2 € pour la balade)

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Ça coûte un pont »

    Ce qui coûte un bras à un Français coûte un pont à un Belge...

  • « m2 pas Carrez »

    Attention : il n’y a pas de loi Carrez en Belgique, c’est donc toujours moins ! Il arrive même que l’épaisseur des murs soit comprise dans la surface !

  • « Djoum-djoum »

    Les synonymes belges de « barjot » ou « case en moins » sont aussi nombreux qu’imagés.