La Grande Guerre

Aucune date spécifiée

Bien avant l’explosion, à l’été de 1914, du cataclysme européen, le maintien de la neutralité belge faisait l’objet de nombreuses inter- rogations. En 1867, le général Frossard prophétisait qu’en cas de guerre entre la France et l’Empire allemand, « la neutralité belge ne serait pas respectée ». Il se trompait, car le petit royaume put échap- per à l’affrontement de 1870-1871 mais les contraintes de la géostra- tégie ne faisaient que remettre à plus tard l’hypothèse précédem- ment évoquée. Contraint d’agir vite sur le front ouest pour pouvoir se retourner dans la durée contre l’ennemi russe, l’état-major alle- mand a en effet prévu, à l’initiative du général von Schlieffen, de faire traverser la Belgique à l’aile droite de ses armées. Il s’agit d’en- velopper le dispositif français déployé sur ses frontières du nord-est pour réussir, en profitant des lenteurs de la mobilisation russe, une blitzkrieg, une guerre éclair qui doit permettre à l’Allemagne d’évi- ter une guerre sur deux fronts à l’issue incertaine. Des cris d’alarme ont été lancés, en France et en Belgique, pour mettre en garde contre un tel scénario. Dès 1886, Emile Banning, un proche de Léopold II, a publié des Considérations politiques sur la défense de la Meuse et insisté sur la faiblesse des frontières militaires du royaume. Léopold II et le général Brialmont ont alors conçu un système de fortifications censé protéger le pays sur sa frontière orien- tale. On s’inquiète aussi à Paris où le général Langlois a publié La neutralité et la défense de la Belgique ; il est bientôt suivi par Jules Poirier, auteur de La Belgique devant une guerre franco-allemande. Un article du général Maitrot, publié dans Le Correspondant s’intitule « L’offensive allemande par la Belgique ». Les responsables militaires belges sont bien conscients des dangers que pourrait courir leur pays en cas d’affrontement entre ses deux puissants voisins et ce risque constitue même le thème retenu en vue des grandes manœuvres de 1913, conclues sur une issue des plus optimistes puisque l’Armée belge en retraite est supposée stopper l’ennemi potentiel devant Namur grâce aux pièces lourdes de la place.

 

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2019 - en vente le 6 septembre

JV74
  • Enquête: La Belgique donne l'exmple sur le "Zéro déchet"
  • Artiste belge: connaissez-vous Hans Op de Beeck?
  • Week-end en Provence ou dans les Pouilles
  • Cahier spécial Finance: tous les changements qui auront une incidence sur la gestion de votre patrimoine

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :