La Grande Guerre

Aucune date spécifiée


Le roi Albert Ier, malgré les injonctions des Français et des Anglais dès la débâcle de la fin de l’année 1914, et malgré le danger, se refusa tout au long du conflit à s’exiler hors de Belgique, a chant ainsi un courage qui galvanisait son armée, donnait espoir à la population envahie par l’ennemi, et forçait l’admiration des gouvernements de la triple Entente (Royaume-Uni, France, Empire russe). Mais très vite, la situation du gouvernement belge devint intenable : pour les mêmes raisons de sécurité et surtout, pour continuer à travailler sans être exposée au joug des Allemands, la capitale administrative du royaume de Belgique est « déplacée » dans la petite ville de Sainte-Adresse, station balnéaire située au nord- ouest du Havre, en Normandie.« Déplacée » et non « exilée », car du 13 octobre 1914 jusqu’à novembre 1918, la ville vit au rythme belge : elle est en e et entièrement louée selon un bail qui fait de son sol une extension du plat pays. Outre les bâtiments administratifs, un hôpital y est aménagé, une école, un bureau de poste (on y utilise des timbres belges !, voir en photo ci-dessus). Le chef du gouvernement, Charles de Broqueville, a donc passé de nombreuses heures sur les routes à cette période, faisant la navette entre Sainte-Adresse et La Panne, en zone libre belge, où le roi Albert se réfugia tout de même, fuyant l’occupation allemande de Bruxelles. Albert Ier, fidèle à ses engagements et au serment fait envers son pays, ne mit jamais un pied dans la station balnéaire normande. d’éventuels francs-tireurs – accomplir des destructions et des mas- sacres qui allaient grandement servir la propagande de l’Entente ; Aerschot, où s’étaient livrés des combats d’arrière-garde, est ainsi détruite le 19 août. Le 21, c’est le tour d’Andenne et le 23 plusieurs centaines de civils sont massacrés à Dinant. L’épisode le plus triste- ment fameux demeure, le 25 août, celui de l’incendie de Louvain dont les habitants voient disparaître dans les flammes la collégiale Saint Pierre et la prestigieuse bibliothèque de l’Université. Après la victoire remportée par les Ie et IIe Armées allemandes sur la Ve Armée française dans le secteur de Charleroi, la résistance des forts de Namur était devenue vaine et le général Michel prit à temps la décision de retraiter sur Anvers. 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2019 - en vente le 17/10

COVER75mini
  • Enquête: Nos bonnes adresses beauté et bien-être pour aborder l'hiver en douceur
  • Talent: le céramiste Tristan Philippe
  • Liège: la Villa Consulaire
  • Week-end à Charleroi

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :