La Grande Guerre

Aucune date spécifiée

La bataille des frontières des trois premières semaines d’août était perdue et l’ennemi occupait désormais Bruxelles et les deux tiers du pays. Installées sur la Nèthe et le Ruper, les unités de l’Armée belge qui avaient pu retraiter avaient maintenant pour mission de fixer devant Anvers le plus longtemps possible le maximum de forces allemandes qui allaient manquer plus au sud contre les forces fran- çaises et anglaises en retraite et faire défaut à Moltke au moment de l’affrontement décisif qui allait se livrer quinze jours plus tard sur la Marne. Les 25-26 août, les troupes belges tentèrent une sortie du camp retranché d’Anvers. Les résultats furent décevants mais cinq divisions allemandes furent ainsi fixées. Du 9 au 12 septembre, les Belges reprennent l’initiative, au moment où se déroulent les com- bats décisifs de la Marne. Au prix de lourds sacrifices, cette offensive contraint l’ennemi à ramener cinq divisions sur le front belge au moment où, de l’Oise à la Meuse, l’ennemi est contraint de se replier vers le nord. Le commandement allemand décide alors d’en finir avec Anvers, écrasée par les feux de l’artillerie lourde. Le 7 octobre, alors que se développait rapidement la « course à la mer », le roi Albert, conscient de la menace d’encerclement qui pesait sur le camp retranché, ordonna l’évacuation et la retraite et la garde cité de l’Escaut se rendit le 10 octobre au général von Beseler, après que sa garnison eut réussi à s’exfiltrer vers le sud-ouest.. Les forces belges exténuées parvinrent ainsi, au cours des jours suivants, à se replier par Bruges sur l’Yser. 

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2019 - en vente le 6 septembre

JV74
  • Enquête: La Belgique donne l'exmple sur le "Zéro déchet"
  • Artiste belge: connaissez-vous Hans Op de Beeck?
  • Week-end en Provence ou dans les Pouilles
  • Cahier spécial Finance: tous les changements qui auront une incidence sur la gestion de votre patrimoine

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :