Cercles privés belges

Paru dans JV 50 - septembre 2015

Si vous venez d'arriver, ces entités peuvent être un bon point de départ pour nouer des relations en Belgique.

Pour les réseaux purement féminins, consultez notre article dédié.

B 19 : Ce jeune cercle créé en 2013, a pour ambition de dépoussiérer les codes des clubs privés pour les remettre au goût du jour, tout en proposant des conférences et activités de haute qualité. Situé à côté du centre sportif du David Lloyd au Fort Jaco, il y réunit la « jeunesse » dorée ou ambitieuse de Bruxelles, entre 30 et 50 ans. Les activités se déroulent soit en petit-déjeuner de 7h30 à 9h ou en « after-work » de 18h30 à 20h (suivi d'un cocktail de 20h à 21h30). En savoir plus.

Cercle du Léo : Le Royal Léopold Club ajoute en septembre 2015 une nouvelle section à ses divisions sportives déjà bien connues et propose, à travers le tout nouveau Cercle du Léo, des activités à vocation essentiellement culturelles. Le Cercle du Léo trouve ses origines dans l’association « Bruxelles Animation » et dans le « Brussels Club ». En 2015, le Brussels Club devient donc le Cercle du Léo et s'appuie sur les valeurs et l’histoire du Royal Léopold Club. Le Cercle du Léo organise tout au long de l'année des conférences, des débats, des expos, des voyages, du théâtre, des soirées thématiques,… En savoir plus.

Château Sainte-Anne : Ce club a récemment englobé le cercle Val Duchesse dont les membres, hommes et femmes, ont une moyenne d’âge de 35 ans. Cette fusion permet au château Sainte-Anne de réunir des publics plus variés et intergénérationnels, dans un esprit plus international et ouvert sur d’autres horizons que le simple networking professionnel. En savoir plus.

Cercle de Lorraine : C’est le temple du networking des grands hommes d’affaires, des cadres financiers et des dirigeants d’entreprises en Belgique… Il occupe l’hôtel Mérode, face au Palais de Justice. En savoir plus.

Club des V : Au départ, une bande de passionnés d’automobile se réunissaient autour de leurs maquettes, ou voitures anciennes, et puis, au fil du temps, le groupe d’amis s’est élargi jusqu’à devenir une vraie asbl qui compte aujourd’hui quelques centaines de membres ! Ces « enfants de Michel Vaillant » se réunissent donc tous les mercredis pour un apéro, mais aussi à d’autres réunions thématiques qui présentent des voitures de prestige comme la Porsche 917 ou la Maseratti 250S, des rencontres avec des personnalités du monde de l’automobile… En savoir plus.

Le Cercle du Lac : Situé à Louvain-La-Neuve, ce cercle se définit comme un "carrefour rencontre des entrepreneurs". En savoir plus.

Le Cercle royal Gaulois : Un cercle prestigieux, au cœur des institutions du pays. En savoir plus.

 

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Communales »

    En octobre auront lieu les élections communales. C’est ce que nous appelons en France les municipales.

  • « Ça c'est tof »

    « Ça est tof » ne veut pas dire que ça étoffe mais que c’est chouette.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.