Les adresses de Français de New York

Paru dans JV 70 - décembre 2018 - janvier 2019 | Texte : Ewa Kuczynski

 

 

En décembre dernier, JV est parti à la rencontre de quelques Français installés à New York. Ils nous ont dévoilé quelques unes de leurs bonnes adresses. 

Téléchargez ici l'article en entier. 

 

 

 

 

camilleNYCamille Stasiak, 29 ans :  «  C’est une ville où l’on se sent pousser des ailes »

• Son parcours : Fraîchement installée à New York, cette jeune Française a été mutée à New York pour son emploi. Plus jeune, elle avait déjà été séduite par New York. « J’ai eu le coup de foudre pour cette ville il y a 8 ans. J’y ai effectué mon tout premier stage et j’ai vécu une expérience inoubliable. C’était aussi pour moi un premier contact avec le monde de la mode, car aujourd’hui je travaille pour Dior Couture. J’étais employée dans leurs bureaux de Paris et il y a 8 mois, ils m’ont envoyée ici, à New York. C’était un peu difficile au départ d’arriver seule dans une grande ville. Mais à présent je peux dire que je profite vraiment de l’aventure et que je suis super bien ici. » 

• Ce qu’elle a aimé à New York : « J’aime le fait de pouvoir tout recommencer à zéro : se refaire des amis, rencontrer des gens, j’adore ! On sent aussi que pour beaucoup de personnes, il s’agit d’une ville de passage et que donc, ils profitent à fond de leur séjour. C’est une ville où on se sent pousser des ailes. »

• Ses bonnes adresses à New York : « Pour un bon brunch j’aime me rendre au Café Mogador (101 St Marks PlaceNew York, NY 10009. Site : cafemogador.com). Parfois j’aime aussi déguster une bonne pizza et me rendre au PN Wood fired pizza (2 W 28th St, New York, NY 10001. Site : pnpizzanyc.com). J’aime aussi profiter des rooftops quand il fait beau et pour cela, j’ai deux endroits de prédilection, Mr Purple (180 Orchard St, New York, NY 10002. Site : mrpurplenyc.comou alors le Westlight (111 N 12th St, Brooklyn, NY 11249. Site : westlightnyc.com), tous les deux à Brooklyn. Pour une séance shopping, j’aime me rendre chez L train vintage (Plusieurs adresses disponibles : ltrainvintage.compour des fripes. »

 

benoitNYBenoît Buridant, CEO et fondateur de French Founders : « Chaque personne qu’on rencontre a un profil tout à fait différent, c’est très enrichissant au quotidien »

• Son parcours : Après avoir étudié le droit, ce Français originaire de Toulon a commencé son aventure américaine à Miami. « J’avais monté une boîte dans le contenu à Miami. J’ai ensuite emménagé à New York pour ouvrir un deuxième bureau au sein de cette même entreprise. Cinq ans plus tard, en 2014, j’ai quitté cette société pour créer French Founders. Il s’agit d’un business club pour les dirigeants et fondateurs francophones, partout dans le monde. Le but est de faciliter les échanges business au sein d’une communauté exceptionnelle de CEO’s, start-up’s, top-exécutifs et d’entrepreneurs. L’idée était de s’appuyer sur une communauté existante pour aider les entrepreneurs à gagner du temps dans leur développement. Nous comptons 3 000 membres et avons 10 bureaux répartis dans le monde aujourd’hui.  »

• Ce qu’il a aimé à New York : « C’est une ville qui est top pour le business. On fait des rencontres toute la journée. Chaque personne a un profil tout à fait différent, c’est très enrichissant au quotidien. J’aime aussi beaucoup le rythme de vie qu’on a, ici. C’est aussi une ville pratique pour voyager, elle reste proche de l’Europe, et aux États-Unis est assez bien placée. »

Ses bonnes adresses : « J’aime beaucoup les restaurants. Il y a trois restaurants que j’apprécie particulièrement pour leur cuisine et pour leur ambiance : Estela (47 E Houston St, New York, NY 10012. Site : estelanyc.com), Pascquale Jones (187 Mulberry St, New York, NY 10012. Site : pasqualejones.comet Contra (138 Orchard St, New York, NY. Site : contranyc.com). J’aime beaucoup aussi aller dans les Hamptons,South Hamptons en particulier, sur une plage qui s’appelle Cooper Beach. » 

 

emmanuelEmmanuel Saint Martin, journaliste et CEO de French Morning : « Les choses paraissent plus facilement réalisables ici qu’ailleurs »

• Son parcours : Ce journaliste professionnel d’origine française s’est expatrié pour suivre son épouse. « J’ai suivi ma femme qui était en mission française aux Nations Unies. Dans un premier temps, je suis devenu correspondant à New York pour des médias français. » C’est bien plus tard qu’il a pensé à développer French Morning, un site d’informations destiné aux francophones expatriés de New York. « L’ambition éditoriale était d’aider les expatriés français installés à New York. J’avais l’impression qu’il y avait un vrai besoin de contenu informatif et de magazine, qui n’était pas comblé. J’ai créé French Morning en 2007, en parallèle à mes autres activités professionnelles. C’est resté assez petit pendant quelques années, puis j’ai commencé à m’en occuper plus sérieusement. Nous avons petit à petit commencé à engager des gens et French Morning a grandi. » Aujourd’hui French Morning compte aussi des rédactions à Washington, Austin, Miami, Los Angeles, San Francisco, Londres et Montréal. 

• Ce qu’il a aimé à New York : « Le caractère cosmopolite, l’énergie que la ville dégage, les choses paraissent plus facilement réalisables ici qu’ailleurs. On observe aussi une grande diversité. »

• Ses bonnes adresses à New York: « Jolie Cantina (241 Smith Street, Brooklyn. Site : joliecantina.net), c’est un restaurant franco-mexicain dans lequel j’aime aller, j’y vais souvent en famille. Il y a aussi le restaurant du Nomad Hotel (1170 Broadway, New York City. Site : thenomadhotel.com/new-york), dans l’ancien Fashion district, un quartier qui a beaucoup évolué ! J’aime aussi, lorsqu’il fait beau, le « One »  à Brooklyn Bridge (Brooklyn Bridge, 360 Furman Street, Brooklyn. Site : onebrooklyn.com), très chouette terrasse qui offre une très belle vue sur le pont de Brooklyn et sur Manhattan. J’aime aussi aller parfois au District, à Battery Park pour me procurer des produits français. » 

 

fannyNYFanny Pradier,31 ans, Consulat Général de France : « L’ouverture d’esprit est vraiment appréciable »

• Son parcours à New York : Cette Parisienne a sauté à pieds joints dans l’aventure new-yorkaise. « Je n’avais jamais eu d’expérience à l’étranger et je voulais perfectionner mon anglais. Les États-Unis me fascinaient. Je suis donc partie vers l’inconnu. Lorsque je suis arrivée ici, j’ai voulu apprendre beaucoup de choses sur la ville, la manière dont fonctionnait le recrutement. J’ai pris beaucoup de cours d’anglais. J’ai aussi fait beaucoup de workshops pour comprendre comment fonctionnait le networking ici. J’étais super motivée pour pouvoir trouver ma place au sein de cette ville. Dans un premier temps, j’ai fait plein de petits boulots, puis j’ai eu deux expériences dans des entreprises françaises avant d’entrer en fonction dans le poste que j’occupe actuellement. »

• Ce qu’elle a aimé à New York : « L’ouverture d’esprit y est vraiment appréciable, on peut être soi-même sans problème. Il y a une énergie dans cette ville tout le temps. Je suis une hyper active, une lève-tôt et une couche-tard, donc je suis vraiment dans mon élément. C’est aussi la présence de la France qui me plaît. C’est très agréable quand on quitte ses racines et que, malgré cela, on ne se sent pas trop loin, car la culture française est présente ici. » 

• Ses bonnes adresses : « Timna (109 St Marks Pl, New York, NY 10009. Site : timna.nyc): l’ambiance y est très chouette. Ce restaurant propose un menu découverte à un prix assez accessible et dans un cadre plutôt sympa.  Ensuite, mon QG du moment, le Free Hand Hotel (23 Lexington Ave, New York, NY 10010. Site : freehandhotels.com), a un super restaurant, un super bar et un super rooftop. Pour sortir, House of Yes (2 Wyckoff Ave, Brooklyn, NY 11237. Site : houseofyes.orgest très sympa. C’est l’endroit où il faut aller pour des soirées paillettes et décalées. On vous déguise, c’est assez rigolo. Dans un autre registre, Sleep no more (Site : mckittrickhotel.com), une expérience dingue sur 3 heures et demi, je n’en dis pas plus mais il faut tester cet endroit ! Sinon, je suis très famille et très potes, les rooftops, où on y refait le monde entre copains, cela n’a pas de prix. » 

valerieanneNYValérie-Anne Demulier, 31 ans, fondatrice de SHE for S.H.E. : « Ce côté actif de la ville me fait vivre et me donne une énergie incroyable »

• Son parcours : « Je travaillais au Luxembourg pour un cabinet d’avocats. Mon conjoint a été envoyé à New York car il avait une opportunité professionnelle. J’ai trouvé un emploi assez facilement pour pouvoir le suivre. Quand je suis arrivée à New York, je voulais me faire des amis et je me suis rendue sur un blog d’expatriés. Petit à petit mon réseau s’est développé. J’ai toujours bien aimé organiser des choses, donc j’ai mis en place des apéros, des dîners. Je me disais souvent que ce serait chouette que tout le monde puisse profiter des conversations que j’entendais parfois et qui étaient intéressantes, que ce serait bien d’avoir un format plus organisé. En janvier 2016, j’ai décidé de créer SHE for S.H.E, qui est un réseau destiné aux femmes francophones. J’ai commencé dans mon salon, puis j’ai multiplié les événements. En novembre 2017, j’ai démissionné de mon job et j’ai fait le choix de me consacrer à SHE for S.H.E à temps plein. » 

• Ce qu’elle a aimé à New York : « Dès que j’y ai mis les pieds, j’ai adoré l’ambiance, l’atmosphère. Ce côté actif de la ville me fait vivre et me donne une énergie incroyable. C’est grâce à cette énergie ambiante que j’ai créé ce projet, je me suis aussi intéressée à des choses auxquelles je ne me serais pas intéressée auparavant. » 

• Ses bonnes adresses : « Le Brooklyn Barge (Milton St. 3 Brooklyn, NY 11222. Site : thebrooklynbarge.com), c’est l’endroit idéal pour prendre un verre après une journée de promenade entre Williamsburg et Greenpoint. Ensuite, le Mermaid Oyster Bar (à Greenwich Village, MacDougal Street 79,  10012. Site : themermaidnyc.comdans Greenwich Village, où j’aime aller pour déguster des poissons et des fruits de mer. Le lundi soir, ils proposent un happy hour qui dure toute la soirée, ou des huîtres à 1 $. J’aime aussi me rendre chez Desnuda (221 S 1st St, Brooklyn, NY 11211. Site : desnudawbk.comà Williamsburg, pour des tapas. De temps en temps, je fais une balade au sud de Manhattan, le long de la Hudson River. Pour prendre un bon brunch, je vais chez Jeffrey’s Grocery (172 Waverly Pl, New York, NY 10014. Site : jeffreysgrocery.com), dans West Village. Tout y est délicieux mais la file est longue et on ne peut pas réserver. » 

 

 

Articles associés

+ d'articles associés

Sélection cadeaux de Noël 2019

Sans titre 2

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Déc. 2019 - Janv. 2020 

JV76 SMALL
  • Enquête: Luxe, le boom du sur-mesure
  • Talent: l'atelier du modiste Elvis Pompilio
  • Finances: investir dans l'art
  • Escapade à Florence

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :