Hippolyte Wouters

Paru dans JV20, Septembre-octobre 2010 | Texte : Elisabeth Lefebvre, Photos : Nancy Coste

 

macaronelu

 

 

Hippolyte Wouters a été élu "Personnalité belge représentant l'art de vivre franco-belge" par le jury lors des Victors 2015 ! 

 

 

 

 

 

 

Lorsqu’Hippolyte ouvre la porte à ses invités, le décor est déjà planté, un léger brouhaha règne dans les lieux. Le maître de maison est vêtu de l’élégante tenue autrichienne adopté par les Belges de la « Upper Class » qui savent recevoir avec sobriété. Les invités sont conviés à un verre amical dans la salle à manger gustavienne où l’horloge peinte égrène le temps qui passe.

Un frisson joyeux d’anticipation de l’événement de ce soir se ressent dans son public d’habitués.

Le néophyte qui vient d’être convié pour la première fois dans cette charmante demeure à l’architecture flamande ne peut que tomber sous le charme d’Hippolyte et de sa ravissante maison. D’un coup de baguette magique, il va faire remonter le temps à son cercle d’amateurs de belles soirées. Tout d’abord, le décor subtil inspiré par la passion d’Hippolyte pour la Suède, déroute un peu ici, à Rhode-Saint-Genèse où le style est habituellement plus cossu.

En effet, les bois patinés en blanc gris, les lattes de parquet usées, les traditionnels tissus bleus et blancs à carreaux gustaviens, les frises d’un rose éteint créent immédiatement le sentiment d’appartenir à un cercle magique qui attend une cérémonie un peu secrète. Soudain, le public joyeux découvre le maître de maison qui vient de passer un habit XVIIIe magnifique en gilet de brocard et bas blancs. C’est le signal, les spectateurs empruntent le splendide escalier découpé de balustres antiques et grimpent deux étages pour arriver au « petit théâtre d’Hippolyte ». Le secret est là, niché sous un toit pentu. La salle de spectacle offre ses bancs suédois patinés d’un douce couleur et la frise qui court sur les murs donne une ambiance de chapelle d’autrefois. Une petite scène attend les acteurs, un chandelier laisse briller la bougie de son feu unique, un joli bureau XVIIIe siècle trône sur la partie droite. Aujourd’hui c’est « Le choix d’Hercule », une pièce très subtile et élégante dont Hippolyte est l’auteur et l’un des acteurs principaux.

Cette pièce fétiche se déroule avec brio et donne un véritable moment de bonheur à son public. Les rappels et bravos sont nombreux avant que tous ses « coussins », (fidèles abonnés qui en échange de leur inscription pour l’année disposent d’un coussin personnalisé à leur nom) ne redescendent pour un convivial buffet dînatoire au rez-de-chaussée. Les acteurs se faufilent dans les salons et évoquent les anecdotes et quiproquos de la pièce. Certains sont des amateurs tel un célèbre professeur d’université ou même un magistrat qui joue le rôle d’un cuisinier ! D’autres sont de vrais professionnels qui entourent Hippolyte dans ses multiples déplacements.

Car le secret est là, Hippolyte est avocat mais son coeur est dans cette passion d’écrire et de jouer. Dans son cabinet, il voit toute la journée des drames humains, des caractères qui s’affrontent, des tragi comédies qui se jouent sous ses yeux! Quelle meilleure source d’inspiration pour exercer son passe temps ?

Hippolyte adore Molière mais surtout Corneille pour son humour, il aime les polémiques littéraires, il participe pour la gloire à un procès fictif d’Oscar Wilde et aimerait faire celui de Molière ! Il le fera à travers une pièce de théâtre « Le destin de Pierre ». Il aime les grands personnages nobles et qui ont du panache. Il va écrire sur Alexis de Tocqueville et jouera le rôle.

Comme dans sa vie professionnelle où les coups de théâtre se jouent au prétoire, il aime surprendre le spectateur. Pour lui, le plus difficile, c’est de bien construire le ressort dramatique de ses pièces de théâtre.

Hyppolite Wouters a été sélectionné pour les Victors 2013

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Oct.-Nov. 2017

JV63small
  • Enquête : mourir en Belgique
  • Bijoux : le talent des créatrices belges
  • Bonnes adresses déco
  • Gênes
En vente chez votre libraire le 20 octobre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :