Ingrid Morel, les deux pieds dans l’aventure

Paru dans JV n°37 - Été 2013 | Texte : Aurélie Koch, Photos : F. Buyckx

Sa première randonnée aurait pu être la dernière. Suivant sa cousine et des amis, les treize kilos de son sac à dos ont tout d’abord sérieusement lesté l’enthousiasme de ses douze ans.

Mais après cinq jours exténuants, la perspective de voir la fin arriver a produit le déclic... inverse : tout à coup, ce voyage devenait le plus beau, par le simple fait qu’il s’achève après tant d’efforts. Ingrid avait trouvé là sa façon de voyager. Ce révélateur s’est confirmé au fil des années et de divers départs, imaginés pendant l’année dans les Ardennes françaises où elle vivait, puis entrepris avec l’été venu.

Inscrite en fac de sport à Lille, un deuxième déclic se produit : au Togo, le choc d’un grand hôtel en décalage complet avec sa vision d’un tourisme « intelligent et respectueux » la pousse à abandonner sa licence dans le but de devenir guide, « dans le respect des lieux, des gens, des autres ».

Le sport est au centre de sa vie, elle a trouvé sa voie. Et continue de voyager, avec un rêve en cette fin des années 90 : se rendre au Népal. Elle accumule les petits boulots pour mettre de côté et s’offre son grand trek d’un mois vers Katmandou... avec Terres d’Aventure. La symbiose est réelle, au bout du mois d’expédition, elle intègre Terdav dans le but de devenir guide.

Hélas, un accident de voiture déjoue brutalement ses plans. Mais Ingrid possède une volonté compacte : si être guide ne peut plus faire partie de ses objectifs, la randonnée et Terdav restent dans sa ligne de mire. Elle est donc embauchée dans les bureaux, au service des litiges à Paris, puis des ventes, enfin à l’ouverture de l’agence de Lille. Un parcours formateur et essentiel pour connaître tous les profils, les exigences et les attentes des clients de Terdav.

Spécialiste du voyage à pied, Terdav doit sa réputation à son expérience et l’excellence de son service, qui doit satisfaire les randonneurs de la première heure, les familles ou les aventuriers nouvellement séduits par ce type de découverte. En reprenant la responsabilité de l’agence à Bruxelles en 2011, Ingrid a réuni toutes ses compétences pour que son équipe réponde au mieux à des demandes de plus en plus diverses... et de plus en plus tardives. Car les grands projets de voyage se font plus rares, au profit d’un dépaysement choisi en dernière minute, avec l’envie immédiate de s’arracher à une vie stressante. Cette évolution ne lui fait pas peur. Elle sait bien qu’une fois parti dans l’aventure, chacun devra retrouver le rythme de ses propres pas.

Terres d'aventure

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :