Sophie de La Tullaye

Paru dans JV 44 | Texte : Laurence Pinaire, Photos : Denis Erroyaux

macaronvitcorweb

 

 

Sophie de La Tullaye a été sélectionnée pour les Victors 2015.

 

 

 

 

 

 

Rien ne la prédestinait à devenir auteur et éditeur de livres pour enfants excepté ses talents de conteuse et de dessinatrice. Sophie a toujours adoré raconter des histoires aux enfants. Son diplôme de droit en poche, cette Franco-belge se lance dans une carrière de juriste d’entreprise à Paris. Sept années plus tard, mariée à un Français et mère de deux enfants, la capitale lui est devenue insupportable. Elle décide avec son mari de s’installer à Bruxelles et prend ses quartiers à La Hulpe. C’est aussi l’occasion de réaliser enfin son rêve, écrire et dessiner une histoire qui lui tient à cœur, celle que sa mère lui racontait étant petite : "Mademoiselle Toujours Plus". Une manière de rendre hommage à cet être cher disparu voici dix ans.

En parlant à son entourage, Sophie a l’idée de publier elle-même cet ouvrage et d’éditer les meilleures histoires des parents imaginées pour leurs enfants. Les éditions de la Tulipe sont nées. Elle part à la chasse au trésor d’histoires de tradition orale qui plaisent aux enfants. Les critères de sélection des éditions de la Tulipe sont simples : temps de lecture inférieur à cinq minutes, fantaisie, humour, tradition orale et un petit quelque chose qui fait que l’enfant réclame la même histoire plusieurs fois. Ce dernier critère est déterminant pour Sophie : « Quand les enfants en redemandent, j’en conclus que c’est une bonne histoire. » Les auteurs amateurs se recrutent de bouche à oreille ou sur le site internet. Elle teste les histoires candidates sur ses propres enfants mais trouve la sélection ardue. Pour ce qui est des illustrations, elle fait confiance aux auteurs.

Les images doivent correspondre à leur personnalité. « Ils ne font pas ça pour l’argent, ce sont tous des amateurs. Je souhaite que mon activité reste artisanale. » Les deux derniers albums publiés en février 2014 ont été réalisés de concert. Dominique Watrin auteur de "Que fait Bébé dans le ventre de Maman" également écrivain, comédien et chroniqueur à la RTBF, a choisi Astrid Genette pour illustrer l’album. Quant à la thérapeute pour enfants Carine Noizet, elle a écrit et dessiné elle-même "La Grève du marchand de sable" au pastel avec beaucoup de poésie. Car ce qui compte pour Sophie, c’est l’envie de travailler ensemble et la personnalité des auteurs. Le prochain album à paraître en novembre, "Le Petit sapin qui aimait les couleurs", est le fruit de son imagination et sera illustré par une dessinatrice. Car avant d’être chercheuse de trésor, Sophie se voit surtout comme une conteuse.

Site : editionsdelatulipe.be

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Le Gille »

    Bouffon du folklore wallon...

  • « Communales »

    En octobre auront lieu les élections communales. C’est ce que nous appelons en France les municipales.

  • « Rez »

    ... il est de chaussée, comme en France.