Jean-Louis Dubrule

Paru dans JV 45 | Photos : Laetizia Bazzoni

En quittant son Nord natal pour Paris où il fera l’EBS, Jean-Louis Dubrule s’était juré qu’il ne serait jamais commercial et qu’il ne travaillerait pas chez Accor. Lorsqu’il se résigne néanmoins, diplôme en poche, à frapper à la porte de son oncle qui co-dirige le groupe d’hôtellerie, c’est avec l’ambition avouée de rentrer au marketing chez Sofitel. Résultat : Paul Dubrule lui propose de vendre des tickets-restaurants. La mauvaise pioche s’avérera formatrice et il passera vingt ans dans le groupe. Il y dirigera les ventes Asie puis les partenariats et les comptes stratégiques et, après avoir occupé les fonctions de secrétaire général du comité stratégique, dirigera Accor Thalassa jusqu’à ce qu’il quitte l’entreprise. Il passera ensuite quelques temps comme directeur commercial et marketing de Belambra (ex.VVF), entreprise de tourisme social qu’il quittera en désaccord avec les nouveaux actionnaires.

Après le développement de quelques projets personnels éclectiques allant d’un village de lodges au lancement d’un chewing-gum énergisant qu’il revendra à des Tchèques, Jean-Louis Dubrule décide de quitter le climat délétère de la France et le pessimisme pour un pays voisin de son pays natal qu’il connaît bien : la Belgique. « Les Belges sont très positifs, on sent chez eux la volonté d’entreprendre, on ressent tout de suite le sentiment qu’ici tout est possible » explique Jean-Louis Dubrule. Et en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, il emménage à Uccle fin aôut 2013, après avoir convaincu sa femme d’abandonner la gestion quotidienne de son hôtel parisien, et un peu moins ses filles –et spécialement l’âinée- de quitter le nid douillet de Marne-la-Coquette et ses copines de classes. Quelques semaines après son emménagement, la maison qu’il loue se révèle à vendre, et l’accueil chaleureux de ses voisins le conforte dans l’idée qu’il faut l’acheter. Ce sera ensuite la quête d’une nouvelle aventure. Au cours d’une soirée chez des amis, il rencontre Luc de Tillesse, le fondateur de l’agence de communication The Crew. Heureuse coïncidence : l’autre associé historique de l‘agence vient de partir pour une nouvelle aventure. Les négociations dureront plus de trois mois. En avril 2014, l’accord est conclu, Jean-Louis Dubrule et Luc de Tillesse sont associés à 50-50 et les ambitions des deux nouveaux partenaires sont non seulement de profiter de l’arrivée du Français pour développer la clientèle belge déjà prestigieuse, mais aussi d’aller prospecter des clients français. A peine quelques mois après la signature des accords, The Crew ouvre un bureau à Lille et remporte le budget de communication de l’Eurométropole, un groupement qui fédère les régions de Lille, Courtrai et Tournai. De quoi réjouir le nouveau partenaire. Pas tant toutefois que la déclaration solennelle de l’ainée des filles, la plus rétive, enfermée dans un mutisme préoccupant depuis le passage de la frontière : « finalement c’est un grand bonheur d’être en Belgique ». C’était l’unique et dernier point noir.

The Crew, 47 Cantersteen, 1000 Bruxelles, tél: 02 504 00 00, site: thecrewcommunication.com.

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Romaine Romanet

    Paru dans JV 39

    La curiosité et l’énergie définissent le parcours de cette Française infatigable. Avec son mari et ses quatre enfants, ils n’ont cessé de voyager. Et font escale à Bruxelles depuis septembre 2013.

  • Français d'ici

    Isabelle Cattelat

    Paru dans JV 45

    La couture est devenue sa passion. Après quelques allers-retours entre Bruxelles, Paris et ses terres natales à Montpellier, Isabelle a ouvert avenue Louise une "Maison de Couture" qui dispense cours et ateliers.

  • Français d'ici

    Christian Rouanet

    Paru dans JV 45

    Rien ne prédisposait Christian Rouanet à devenir le patron d’une PME wallonne réalisant tout juste deux millions de chiffre d’affaires et employant au total huit personnes, lui compris.

  • Français d'ici

    Marie Aflalo

    Jeudi 29 mai 2014

    Cette Française, passionnée d’objets vintage américains, partage sa vie entre ses deux boutiques de Paris et Bruxelles, pour transmettre un peu de la fantaisie des années 40-50 américaines.

  • Français d'ici

    Claire Munck - BeAngels

    Paru dans JV 51

    Cette jeune bordelaise  a pris la présidence, en 2013, de l’association BeAngels.

  • Français d'ici

    Agnès Ogier

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Nommée présidente de Thalys en décembre 2014, cette centralienne est chargée de faire de la société d’exploitation actuelle une véritable entreprise ferroviaire.

  • Français d'ici

    Thierry Chenain - Pierre Fabre

    Paru dans JV 51

    L’été dernier, ce Français est arrivé à Bruxelles comme directeur général de la dermo-cosmétique chez Pierre Fabre.

  • Français d'ici

    Ségolène Martin - Meetsies

    Paru dans JV 51

    Cette jeune trentenaire dynamique a lancé avec deux copains une plateforme de dîners à partager !

  • Français d'ici

    Christophe Nijdam - Finance Watch

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Il a pris la direction de l’ONG Finance Watch en 2014.

  • Français d'ici

    Franck Besnard - Estée Lauder Benelux

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    ARCHIVE - Ce Breton de 45 ans a pris la direction d’Estée Lauder Benelux. Une société dans laquelle il s’épanouit depuis douze ans.

  • Bons produits

    Méert ouvre un salon de thé Galerie du Roi

    Mardi 17 mai 2016

    La boutique bruxelloise MEERT s’agrandit pour accueillir un salon de thé.

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2019 - en vente le 6 septembre

JV74
  • Enquête: La Belgique donne l'exmple sur le "Zéro déchet"
  • Artiste belge: connaissez-vous Hans Op de Beeck?
  • Week-end en Provence ou dans les Pouilles
  • Cahier spécial Finance: tous les changements qui auront une incidence sur la gestion de votre patrimoine

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :