Isabelle Cattelat

Paru dans JV 45 | Photos : Laetizia Bazzoni

C’est ce que l’on appelle un changement de cap. Celà fait déjà quatre ans qu’Isabelle Cattelat est passée à la vitesse supérieure de sa deuxième vie. Elle a quitté l’appartement de la rue Royale où elle avait créé avec Fabienne Thomas un cours de couture privé pour s’offrir une vitrine sur la prestigieuse avenue Louise. Mais le cheminement qui mena Isabelle Cattelat à l’actuelle « Maison de Couture » -c’est son nom tout simplement- n’est pas rigoureusement rectiligne.

Née à Montpellier, Isabelle Cattelat préfère dire qu’elle appartient à une lignée de propriétaires terriens, et plus spécialement propriétaires de vignobles qu’ils n’ont jamais exploités eux-mêmes; elle préfère évoquer son grand-père négociant plutôt que son père médecin, et aime à évoquer ces racines terriennes avec lesquelles elle renoue le plus souvent possible. Rien ne la destine plus spécialement aux brillantes études de droit qu’elle fait à la fac de Panthéon Sorbonne et à sa spécialisation en affaires européennes qui la mènera comme stagiaire à la Commission en 1986. Là, la politique régionale lui ouvrira les portes d’un poste à saisir pour la région Nord-Pas-de Calais dans le cadre des régions industrielles. Elle y restera de 88 à 2002. Le mal du pays la renvoie à Montpellier où elle fait de l’immobilier. Dans le même temps elle reprend des études pour passer un DESS. Elle en garde un très mauvais souvenir tant pour l’attitude des profs que celle des élèves quant à l’acceptation d’étudiants d’une autre génération. Cette parenthèse fermée elle retourne à Bruxelles en 2005. Et c’est là qu’en 2006 elle lance ses cours de couture dispensés par Fabienne Thomas, et dont elle est la première élève. « Il faut savoir de quoi on parle si l’on veut diriger une équipe » avoue-t’elle, car derrière cette première expérience qui touche à un univers qui l’a toujours fasciné se cache un projet plus ambitieux. Au-delà des cours qui continuent d’être dispensés et permettent en deux ans d’acquérir la formation technique au métier de couturier-modéliste, Isabelle Cattelat propose aussi des ateliers qui permettent, sous la forme d’abonnements (de 6 à 32 ateliers) d’accéder aux techniques de couture et ainsi de faire soi-même ou de faire faire par l’équipe de la Maison de Couture une robe, un coussin, un pantalon ou un dessus de lit.

Isabelle Cattelat maintenant initiée se plait à faire elle-même bien qu’elle redoute de se lancer dans la très chronophage éxécution d’un patron qui interdit de faire autre chose pendant de longues heures. Par chance une vie de couple transfrontalière lui laisse beaucoup de loisirs et beaucoup de temps. Sa maison aux Etangs à deux pas de la boutique lui permet aussi de vivre sans contrainte sa passion pour Bruxelles qu’elle juge idéale pour une provinciale que Paris « épuise ».

La Maison de Couture , 223 avenue Louise, 1000 Bruxelles, tél : 02 734 75 12, site : lamaisondecouture.com.

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Musées

    Le Plasticarium a désormais son musée !

    Paru dans JV27, Octobre-novembre 2011 - mis à jour décembre 2016

    L’Art & Design Atomium Museum (ADAM) accueille l’ancien musée du plastique de Philippe Decelle.

  • Musées

    Musée BELvue

    Mercredi 11 mai 2016

    Ce musée retrace l’histoire moderne de la Belgique.

  • Français d'ici

    Jean-Louis Dubrule

    Paru dans JV 45

    Cet orignaire du nord a fait ses classes dans la société familiale avant de lancer quelques projets personnels.Voici un an il a quitté la France pessimiste pour la Belgique et ne regrette rien.

  • Nos adresses

    Car wash à Bruxelles : nos adresses

    Jeudi 23 janvier 2014

    Où, quand et à quel prix faire laver sa voiture à Bruxelles ?

  • Sorties

    Brasserie Cantillon

    Jeudi 14 avril 2016

    La plus ancienne brasserie artisanale bruxelloise existe depuis plus d’un siècle.

  • Où se loger ?

    Grand-Place, plaisirs à volonté

    Paru dans JV 46 - déc-jan 2015

    Ce quartier bouillonnant, subtil mélange de hauts-lieux touristiques et de bars branchés ou « brusseleirs », est un véritable melting pot de populations et d’ambiances.

  • Français d'ici

    Béatrice Salmon

    Paru dans JV 43

    Cette Bretonne des Côtes d’Armor occupe le poste de conseillère culturelle et scientifique auprès de l’ambassadeur de France à Bruxelles.

  • Musées

    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique

    Lundi 16 avril 2012

    Un ensemble de musées constitué de quatre musées d'art ainsi que du Musée Magritte.

  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Annemieke Dubois et Geneviève Heintz

    Paru dans JV 43

    Elles viennent toutes les deux des Ressources humaines. Après avoir fait leurs armes dans des sociétés, elles ont décidé d’ouvrir l’antenne belge de Berkeley, l’agence matrimoniale très haut de gamme venue de Londres.

  • Français d'ici

    Marie Aflalo

    Jeudi 29 mai 2014

    Cette Française, passionnée d’objets vintage américains, partage sa vie entre ses deux boutiques de Paris et Bruxelles, pour transmettre un peu de la fantaisie des années 40-50 américaines.

  • Musées

    Musée Charlier

    Mercredi 11 mai 2016

    Un musée communal qui ressemble un peu à un cabinet de curiosités, riche en tableaux, mobilier, tapisseries, sculptures et orfèvrerie !

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :