Frédéric Montfort

Paru dans JV 49 - été 2015 | Photos : Laetitia Bazzoni

Comédien de formation, passionné de théâtre, ce Normand a choisi l’enseignement. Depuis 2011, il a pris la direction du cours Florent à Paris et ouvert deux antennes, à Montpellier et Bruxelles. Sans renier l’esprit du fondateur François Florent, il lui insuffle un esprit moderne et international.

Frédéric Montfort désirait devenir comédien. Après avoir fait ses classes au Conservatoire régional de Rouen, avec Jean Chevrin (dans la classe duquel furent formés Patrick Chesnais, Annie Duperey, puis Eric Caravaca ou Karin Viard) puis à l’École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, plus communément appelée « la rue Blanche », il commence à donner cours à des élèves comédiens au cours Florent. Ce cours, créé en 1967 par François Florent, était au départ un cours préparatoire au Conservatoire national, lequel ne disposait pas d’autres apprentissages pour faciliter aux aspirants comédiens l’épreuve d’un concours difficile. Peu à peu, l’école a pris une autonomie propre, et si sa réputation n’a jamais atteint le prestige de la grande maison de la rue du Conservatoire, elle a formé de grands acteurs et vu passer entre ses murs certains noms que le public a ensuite reconnus, comme Emmanuelle Devos, Sandrine Kiberlain, Pierre Niney ou Audrey Tautou.

Qu’il se soit agi de quelques mois ou de plusieurs saisons, mais souvent dans la « classe libre » créée par Francis Huster en 1978, ces comédiens ont acquis au cours Florent une certaine liberté de ton au service d’une pédagogie rigoureuse face aux grands textes. C’est cette approche qui a séduit Frédéric Montfort, qui a intégré les lieux il y a trente ans déjà. Passionné par le théâtre dans tous ses états, il est resté longtemps professeur avant de prendre la direction générale du cours Florent en 2011. Pour lui, l’art de la comédie va bien au-delà de l’expression de l’acteur, et si des dizaines d’aspirants comédiens foulent les planches du salles de classes chaque année, peu d’élus occuperont au final le devant de la scène. Ils seront nombreux, cependant, à s’épanouir dans les coulisses et à trouver leur voie dans les différents métiers passionnants que propose le théâtre, hors des feux de la rampe : Frédéric Montfort en est le vivant exemple. Un passage sous les projecteurs permet à tous de prendre la mesure de ce métier si particulier.

Longtemps cantonné à Paris, dans le XIXe arrondissement, le cours accueillait de nombreux élèves belges. L’ouverture d’une antenne à Bruxelles s’est donc imposée naturellement, différée pour cause de crise économique de 2008. C’est Julien Lanquetin, ancien élève et Français installé en Belgique il y a 5 ans, qui assure la liaison entre les bureaux de Paris et de Bruxelles, sous la houlette avisée de Frédéric. Depuis deux rentrées, 110 élèves ont été sélectionnés, et se retrouvent dans les très beaux locaux dénichés par Julien, derrière Tour & Taxis. En marge des étudiants réguliers, des stages sont prévus le mercredi pour les enfants et pour les adultes durant l’été. Frédéric se réjouit de l’enthousiasme rencontré en Belgique, et envisage déjà d’ouvrir d’autres écoles en Europe. La comédie, marché particulier, subit elle aussi les lois de l’internationalisation.

Site : coursflorent.fr.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ici

    Alix et Jean-Philippe Hubin

    Paru dans JV 43

    Il y a trente ans, ils ont racheté Somater, entreprise d’emballage, sans rien connaître au métier. Elle s’est formée, il l’a rejointe. A deux, ils en ont fait une belle aventure.

  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Béatrice Salmon

    Paru dans JV 43

    Cette Bretonne des Côtes d’Armor occupe le poste de conseillère culturelle et scientifique auprès de l’ambassadeur de France à Bruxelles.

  • Se loger

    Le "haut" de Saint-Gilles

    Paru dans JV 57 - octobre 2016

    Avec ses petites maisons, ses rues calmes fleuries et ses airs de commune bobo, le haut de Saint-Gilles en fait rêver plus d’un. Pourquoi ce succès ?

  • Enfants

    Les écoles de danse à Bruxelles

    Mardi 10 mai 2016

    Pour petits et grands, où pratiquer la danse à Bruxelles ?

  • Français d'ici

    Michèle Gay

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Cette passionnée de parfums a su allier les effluves insolites à ses recettes culinaires pour créer un nouveau métier : « parfumeur culinaire ».

  • Français d'ici

    Émilie Redor

    Paru dans JV 55 - Eté 2016

    Émilie Redor œuvre pour la mise en place d’espaces d’accueil et de jeu pour les enfants de mères incarcérées dans les prisons belges.

  • Français d'ici

    Boris Darceaux - Air France-KLM

    Paru dans JV 51

    A 42 ans, il devient directeur général d’Air France-KLM pour la Belgique et le Grand Duché du Luxembourg.

  • Enfants

    Théâtre royal du Perruchet

    Mardi 9 février 2016

    Un théatre de marionnettes à fils.

  • Français d'ici

    Marie Aflalo

    Jeudi 29 mai 2014

    Cette Française, passionnée d’objets vintage américains, partage sa vie entre ses deux boutiques de Paris et Bruxelles, pour transmettre un peu de la fantaisie des années 40-50 américaines.

  • Français d'ici

    Thierry Chenain - Pierre Fabre

    Paru dans JV 51

    L’été dernier, ce Français est arrivé à Bruxelles comme directeur général de la dermo-cosmétique chez Pierre Fabre.

  • Français d'ici

    Anne Floderer

    Lundi 2 juin 2014

    En créant la première agence de presse « online », Anne se pose en pionnière dans les relations presse. Avec un fichier de 80.000 journalistes, elle traverse les frontières.

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :