Claire Munck - BeAngels

Paru dans JV 51 | Photos : Laetitia Bazzoni

Cette jeune bordelaise ambitieuse a pris la présidence, en 2013, de l’association BeAngels, qui met en relation investisseurs privés et jeunes entrepreneurs belges.

Claire Munck est née et a grandi à Bordeaux, avant de partir étudier les sciences politiques et les relations internationales à Montréal. Ayant envie de rentrer en Europe après ces trois années, elle poursuit ses études à l’EFAP, l’école d’attachés de presse, dans leur antenne bruxelloise qui a depuis fermé. Son but, en poursuivant ce cursus orienté vers la communication, étant de se diriger vers le lobbying, dont Bruxelles était bien évidemment l’un des pôles les plus intéressants. En 2003, elle intègre EURADA, association européenne des agences de développement régional, pour laquelle elle doit suivre les informations au niveau européen, et communiquer sur les activités de cette association, en organisant événements et rencontres. En 2006, elle rejoint EBAN, l’association européenne des réseaux de Business Angels. Cette association européenne, née dans les années 90, reprend le modèle de financements privés initié aux états-Unis dans les années 30 pour monter des spectacles à Broadway. Pendant trois ans, en partenariat avec Anthony Clarke, président du réseau londonien, elle se passionne pour la thématique développée au sein de ce tissu associatif : la mise en relation entre des investisseurs actifs et exigeants et des start up, ou des entrepreneurs en devenir qui ont à cœur de développer un projet innovant. BeAngels, l’antenne belge d’EBAN, fait partie de ses interlocuteurs privilégiés, puisqu’elle est basée à Bruxelles. C’est donc naturellement qu’en 2009, elle rejoint son conseil d’administration.

En 2011, elle quitte tout à fait ses responsabilités au sein d’EBAN pour se consacrer entièrement à BeAngels, ayant décelé dans cette petite structure une opportunité d’épanouissement. Elle y multiplie les initiatives, créant par exemple un pôle féminin d’investissement : le Women Business Angels Club. En 2013, elle prend la présidence de BeAngels, prouvant par là que son ambition suit une trajectoire ascendante. Dynamique, elle poursuit les activités de BeAngels dans le sens des bases qui ont été posées avant elle : réunir investisseurs privés et jeunes entrepreneurs pour un développement en forme de partenariat où chacun y trouve une source d’épanouissement. Aujourd’hui, ce sont environ 170 investisseurs qui ont été mis en relation avec presqu’autant de petites sociétés émergentes.

Chaque mois, 4 projets sont sélectionnés par l’équipe de BeAngels, qui les met en relation avec des investisseurs potentiels, prêts à investir entre 100.000 et 150.000 euros par projet. L’enjeu est donc de taille, financièrement et personnellement, les « anges » du business ayant à cœur de choisir des projets qu’ils pourront éventuellement aider de leur expérience, en participant par exemple au conseil d’administration, et en suivant les décisions des entrepreneurs.

Site : beangels.be.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :