Christophe Nijdam - Finance Watch

Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016 | Texte : Alain Lefebvre, Photos : Mireille Roobaert

Cela fait bientôt un an que Christophe Nijdam a troqué son costume de « banquier » contre celui de pourfendeur des dérives du secteur bancaire. À cette date il a accepté de prendre la direction de Finance Watch, une ONG créée à l’été 2011 par une quarantaine d’universitaires, experts et professionnels de la finance. L’initiative en revient, un an auparavant, à une vingtaine de députés européens inquiets des dérives du système bancaire et par le poids de sa défense organisée à Bruxelles par les lobbyistes.

Christophe Nijdam, « banquier » pendant plus de trente ans aux États-Unis et en France, s’est installé comme analyste indépendant au milieu des années 90. Dans la banque française qui l’employait jusque-là, ses analyses impitoyables des acteurs du secteur bancaire plaisent plus que modérément à sa direction. En 2008, le discours servi par les médias exclusivement alimenté par le secteur bancaire l’interpelle. Il sait quelle est la responsabilité des banques dans la crise financière devenue crise économique, et prend conscience qu’il ne peut pas plus longtemps se taire, et les laisser s’exonérer des responsabilités de la crise avec une mauvaise foi incommensurable.

Dès que le projet de Finance Watch prend corps, il rejoint les fondateurs et fait partie des dix-sept experts qui apportent leurs compétences et viennent renforcer l’action des quarante membres qui montent l’association. Lorsque le poste de secrétaire général est déclaré vacant fin 2014, il se porte candidat et est choisi. Seule contrainte, et de taille, il faut s’installer à Bruxelles. Pas question d’y entraîner sa femme qui n’envisage pas d’abandonner son poste de juriste d’entreprise ni ses jeunes enfants de 8 et 12 ans. Et pourtant il faut être à Bruxelles toute la semaine : son équipe d’une dizaine de personnes est sur le pont pour de longues journées afin de contrer le travail de sape minutieusement opéré par les 1.700 lobbyistes du secteur bancaire. Il s’installe donc dans un appartement meublé à quelques centaines de mètres de son bureau, lui même installé au cœur du dispositif européen, à mi-chemin entre le Parlement et la Commission.

Sa vie bruxelloise est réduite à sa plus simple expression car entre le Thalys du lundi matin et celui du vendredi soir, il travaille d’arrache-pied pour tenter de contrecarrer les manœuvres souterraines du lobby bancaire qui mot par mot, article par article, s’ingénie à détricoter les textes de loi et à les vider de leur substance. Et s’il échoue, les mêmes causes produisant les mêmes effets, une nouvelle crise pourrait se produire et cette fois, prévient-il, les conséquences seraient plus dévastatrices « parce que les États n’auraient même plus les moyens d’y faire face ».

Finance Watch - 92 rue d’Arlon, 1040 Bruxelles, tél : 02 880 04 30, site : finance-watch.org.

Articles associés

+ d'articles associés
  • Français d'ailleurs

    Aux Bahamas, bien loin des clichés

    Paru dans JV 52 - décembre 2015 / janvier 2016

    Après quinze années passées au Luxembourg, Pia a suivi son mari aux Bahamas.  

  • Français d'ici

    Jean-Louis Dubrule

    Paru dans JV 45

    Cet orignaire du nord a fait ses classes dans la société familiale avant de lancer quelques projets personnels.Voici un an il a quitté la France pessimiste pour la Belgique et ne regrette rien.

  • Français d'ici

    Michèle Gay

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Cette passionnée de parfums a su allier les effluves insolites à ses recettes culinaires pour créer un nouveau métier : « parfumeur culinaire ».

  • Français d'ici

    Agnès Ogier

    Paru dans JV 49 - été 2015

    Nommée présidente de Thalys en décembre 2014, cette centralienne est chargée de faire de la société d’exploitation actuelle une véritable entreprise ferroviaire.

  • Où se loger ?

    Le "haut" de Saint-Gilles

    Paru dans JV 57 - octobre 2016

    Avec ses petites maisons, ses rues calmes fleuries et ses airs de commune bobo, le haut de Saint-Gilles en fait rêver plus d’un. Pourquoi ce succès ?

  • Français d'ailleurs

    Histoires stambouliotes

    Paru dans JV 43 - Eté 2014

    Stambouliote depuis août 2009, rien ne prédisposait Elodie Naftalski à quitter la région parisienne et son travail d’infirmière pour s’installer avec sa famille sur les rives du Bosphore. Et pourtant…

  • Français d'ici

    Christian Rouanet

    Paru dans JV 45

    Rien ne prédisposait Christian Rouanet à devenir le patron d’une PME wallonne réalisant tout juste deux millions de chiffre d’affaires et employant au total huit personnes, lui compris.

  • Français d'ici

    Annemieke Dubois et Geneviève Heintz

    Paru dans JV 43

    Elles viennent toutes les deux des Ressources humaines. Après avoir fait leurs armes dans des sociétés, elles ont décidé d’ouvrir l’antenne belge de Berkeley, l’agence matrimoniale très haut de gamme venue de Londres.

  • Français d'ici

    Chantal Rens

    Paru dans JV39

    Cette psycho-sociologue Française mariée à un Belge s'est lancée dans le conseil et l'orientation personnelle. 

  • Français d'ici

    Alix et Jean-Philippe Hubin

    Paru dans JV 43

    Il y a trente ans, ils ont racheté Somater, entreprise d’emballage, sans rien connaître au métier. Elle s’est formée, il l’a rejointe. A deux, ils en ont fait une belle aventure.

  • Français d'ici

    Vincent Bernard

    Paru dans JV 55 - Eté 2016

    C’est son évolution de carrière et son goût de la découverte qui ont conduit aujourd’hui Vincent Bernard à la direction financière de BNP Paribas Fortis.

  • Français d'ici

    Marie Aflalo

    Jeudi 29 mai 2014

    Cette Française, passionnée d’objets vintage américains, partage sa vie entre ses deux boutiques de Paris et Bruxelles, pour transmettre un peu de la fantaisie des années 40-50 américaines.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :