Laurent Lemerle

Paru dans JV 60 - avril mai 2017 | Photos : Laetizia Bazzoni

À 60 ans, Laurent Lemerle a déjà fait beaucoup d’allers-retours entre trois pays et deux métiers : la France, le Brésil et la Belgique ; les maths et la pub.

Après des études supérieures en maths, Laurent Lemerle entre chez Grey, filiale française d’un grand groupe publicitaire américain. Là, c’est bien entendu au service médias et pas à la création que sa formation le mène, mais le calcul des meilleures performances de plans d’achat d’espace ne suffira pas à satisfaire son goût immodéré pour les maths et pour leur enseignement. Il négociera donc avec le patron de l’agence la possibilité de se distraire quelques heures par semaine pour enseigner les maths à des prépas à HEC. Il quittera Grey après sept ans pour entrer à la direction des médias chez Havas et partir au Brésil. Il y restera trois ans puis viendra pour la première fois en Belgique en 2003 pour MPG et sera rappelé par Havas pour aller mettre de l’ordre dans l’agence brésilienne. Lorsqu’il rentrera en Europe, le bon souvenir que lui avait laissé Bruxelles l’incitera à y retourner avec sa femme, qui travaille à l’UCL, et ses enfants (il en a cinq) et il deviendra consultant indépendant.

Il y a 18 mois, il décide de ne plus avoir de clients mais des élèves et d’abandonner la stratégie d’entreprise et le conseil média pour revenir à sa passion : l’enseignement des maths. C’est aujourd’hui encore dans sa maison que se déroulent les cours. Comme il s’adresse majoritairement à des collégiens et étudiants, ces cours ont lieu le soir et le samedi. Leur format : individuel pendant une heure et demie, ou collectifs à trois pendant trois heures. Laurent Lemerle organise également des après-midis pour des étudiants de première année d’université qui forment un groupe de six avec l’objectif d’avoir leur examen de fin d’année. Dans tous les cas son enseignement repose sur quelques principes simples : « dédramatiser car tout n’est pas perdu quand on ne sait pas additionner des fractions à 16 ans ; s’amuser car les maths sont une matière gaie et jubilatoire ; et donner confiance en commençant au plus simple afin que l’élève réussisse plus souvent qu’il ne rate et que finalement il trouve ça facile. »

Le bouche à oreille et quelques réseaux ont permis à Laurent Lemerle de se constituer un fonds régulier d’une trentaine d’élèves venant pour moitié du Lycée français et pour moitié de l’enseignement belge. Il entend maintenant passer à la vitesse supérieure : prendre un local, embaucher des profs et les former à sa méthode, et pour atteindre son objectif de cent élèves, faire entrer des investisseurs dans vivelesmaths. Ceux-là sont assurés qu’avant même que les comptes soient bons ils seront justes.

26 rue de la Natation, 1050 Bruxelles, tél : 0474711764, site : vivelesmaths.org, mail : laurentlemerle@hotmail.fr.

 

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Avril - Mai 2017

COVER 01
  • Enquête : bureaux partagés
  • Racines : l'Hôtel Métropole
  • Lasne
  • Voyage en Iran
En vente chez votre libraire le 13 avril 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Vleck »

    Si t'es vleck, t'es pas net !

  • « m2 pas Carrez »

    Attention : il n’y a pas de loi Carrez en Belgique, c’est donc toujours moins ! Il arrive même que l’épaisseur des murs soit comprise dans la surface !

  • « Rawette »

    Allez, laissez-vous tenter !