Hélène Coquilhat et Robert Renaud

Paru dans JV 59 - Fev-mars 2017 | Photos : Laetizia Bazzoni

Ces amis parisiens ont troqué l’Hexagone contre le Royaume et quitté leur métier dans la vidéo et la pub pour ouvrir Benelux, un bar au cœur du centre historique de Bruxelles.

Hélène Coquilhat, 47 ans, et Robert Renaud, 56 ans, se sont rencontrés par hasard en 2006. « Nous étions voisins dans le même immeuble, moi côté rue, lui côté cour. Nous avons sympathisé, nous éprouvions chacun une certaine lassitude pour nos métiers respectifs, dans la pub et la vidéo. Nous nous sommes découvert un désir commun : ouvrir notre restaurant. Cela a été le déclic !», se souvient Hélène. Tout s’enchaîne : dès  2007, ils lancent un concept novateur à Paris, « Cinq fruits et légumes par jour ». Le principe est simple : ils préparent des plats sains à emporter pour déjeuner au bureau. Le succès est au rendez-vous, au point qu’après deux ans, ils en ouvrent un second, beaucoup plus grand. « Ensuite, on a racheté un vrai restaurant, qu’on a gardé pendant quatre ans. Puis, toujours mus par l’envie d’un nouveau défi, nous nous sommes mis en quête d’un nouveau concept, mais Paris sature de bonnes adresses », raconte Hélène. Petit à petit, l’idée de créer une adresse branchée à Bruxelles germe dans l’esprit des deux amis. « Robert adore cette ville, qu’il connaît bien pour y être venu très souvent faire la fête le week-end, et j’apprécie aussi la capitale depuis longtemps. C’est proche, on y parle français… c’était l’occasion d’une nouvelle aventure ! ». En quête du lieu idéal pour leur projet, les deux amis s’associent à un Belge, Robert s’installe fin septembre 2015 à Saint-Gilles, alors qu’Hélène loue un studio meublé où elle passe la semaine. « Je rentrais chaque week-end à Paris pour mon fils, qui devait passer son bac », explique la maman qui vit à plein temps dans le centre-ville bruxellois, depuis l’été dernier.
Le 3 décembre dernier, ils ouvrent le Benelux, un bar au cœur de l’îlot sacré, à côté de la célèbre rue des Bouchers. Leur objectif est de proposer une adresse festive qui permette aux Bruxellois de réinvestir le centre-ville. « Nous ne voulions pas créer une adresse pour touristes. On ouvre dès 17 heures, pour l’apéro. L’idée est de passer y prendre un verre après le boulot, devant une assiette de charcuterie de chez Saint-Octave, par exemple. » Mais on peut aussi y faire la fête après le dîner ou y danser toute la nuit. Chaque jeudi, un DJ anime la soirée. Et le concept semble attirer. « Évidemment, c’est très différent de la France. À Paris, dès qu’une nouvelle adresse ouvre, tout le monde s’y précipite. En Belgique c’est moins vrai, mais les gens semblent apprécier ce lieu un peu décalé, au milieu des restos avec rabatteurs pour touristes ! », sourit Hélène.

Benelux, 6 petite rue des Bouchers, 1000 Bruxelles, tél : 02 511 56 46, page Facebook : Benelux.

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Oct.-Nov. 2017

JV63small
  • Enquête : mourir en Belgique
  • Bijoux : le talent des créatrices belges
  • Bonnes adresses déco
  • Gênes
En vente chez votre libraire le 20 octobre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :