Yves d’Audiffret

Paru dans JV 65 | Photos : Laetizia Bazzoni

Il n’a pas encore 29 ans, n’est ni juriste ni avocat, ses notions de droit étant celles enseignées dans l’école de commerce tourangelle dont il est sorti il y a un peu plus de cinq ans. Et pourtant il vient de lancer onlinelawyers.be, déjà finaliste du prix de l’innovation de l’ordre des avocats.

Yves d’Audiffret n’a pas encore 29 ans ; il n’est pas juriste, il n’est pas avocat, ses notions de droit ne vont sans doute guère plus loin que celles que l’on enseigne dans l’école de commerce tourangelle dont il est sorti avec un master il y a un peu plus de cinq ans. Et pourtant Yves d’Audiffret vient de lancer onlinelawyers.be, déjà finaliste du prix de l’innovation de l’ordre des avocats. Il est vrai que ce cabinet d’avocats en ligne est aussi le fruit de la rencontre avec Jacquelin d’Oultremont, l’un des associés du cabinet MCW, qui en assure le contenu et la réalisation, mais qui n’aurait jamais vu le jour sans l’idée lumineuse d’Yves d’Audiffret devenu il y a bientôt trois ans le conseiller indépendant d’avocats bruxellois qu’il aide à innover. Fils d’un professionnel du tourisme qui détient et gère une entreprise de villages de vacances durables et haut de gamme, Yves démarre sa carrière professionnelle en reprenant de façon éphémère en 2011 une petite entreprise industrielle. Ce dossier classé, il créera très vite avec un ami l’ASBL Goods to give (G2G), devenue l’un des plus grands réseaux associatifs de Belgique. Il passera ensuite deux ans au club d’affaires le Cercle du Lac comme adjoint de direction. Il deviendra en 2016 directeur du réseau Entreprendre Wallonie, association qui assure le mentorat d’une centaine d’entrepreneurs. C’est à cette même époque qu’il se lance dans le conseil indépendant en innovation, notamment pour les avocats. Il imagine le concept d’Onlinelawyers qui intègre tout à la fois les attentes des clients et la recherche de nouveaux marchés pour les cabinets. Côté client la demande est claire : tout justiciable, avant de pousser la porte d’un cabinet d’avocats, s’interroge sur le coût et sur le délai. Avec Onlinelawyers, le client formule sa question, fixe le délai de la réponse, qui détermine le prix (réponse en six jours 95 €, en 24h 190 €). Le client peut ensuite choisir de poursuivre par ses propres moyens ou de solliciter l’assistance de l’avocat qui établira à nouveau un devis pour engager les procédures, établir un contrat, ou rédiger une mise en demeure. Côté cabinet d’avocats, la formule permet d’élargir le nombre de clients.
à ce stade Onlinelawyers n’est que le service exclusif d’un cabinet. La formule est ouverte et l’on peut compter sur les capacités d’innovation d’Yves d’Audiffret pour passer à l’une ou l’autre des étapes suivantes : ouvrir Onlinelawyers à d’autres cabinets ou créer pour d’autres avocats un service en ligne dédié.


Site : onlinelawyers.be.

 

 

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Avril - Mai 2018

cover66small
  • Enquête - Art contemporain, la Belgique s'impose
  • Le pain en Belgique
  • Namur au printemps
  • Le Japon sans se ruiner
En vente chez votre libraire le 12 avril 2018.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :