Olivier Henry-Biabaud, le baromètre touristique

Paru dans JV 27, oct 2011 | Texte : Alain Lefebvre, Photos : Serge Anton
© Serge Anton

 

Olivier Henry-Biabaud, le baromètre touristique

 

Ce jeune quadra aime les voyages, et a décidé de les aborder du côté de l’analyse. Indépendant dans l’âme, il a créé Travelsat, société d’études liée au tourisme qui est en train de décoller.

 

Il suffisait d’y penser. Et Olivier Henry-Biabaud l’a fait. Une idée simple qui consiste à mesurer la perception des destinations touristiques du monde entier avec une liste de critères commune et stable. Et ainsi à pouvoir les comparer entre elles sans risque de biais, d’interprétations et de subjectivité. Son nom : le baromètre Travelsat. Tellement révolutionnaire pour le petit monde souvent auto-satisfait des destinations touristiques qu’il obtient le prix Ulysse de l’Organisation Mondiale du Tourisme qui ne récompense qu’un projet privé chaque année.

Pour en arriver là, Olivier Henry-Biabaud, 41 ans, a d’abord fait Dauphine et l’IEP. Il est ensuite immédiatement tombé dans les études. Chez Sofres-Secodip d’abord où il a fait ses classes sur les études médiaproduits. C’est ensuite la première vague de l’internet et il migre vers le siège de la Sofres à Montrouge où il prend bientôt la direction de Sofres Interactive qu’il quittera pour NFO spécialiste des panels de consommation en ligne jusqu’à ce qu’elle soir rachetée par… Sofres. C’est après cet épisode un peu compliqué qui dure un an qu’il part en Belgique rejoindre l’ancien patron de NFO passé chez Ipsos pour le Benelux. Là il développera le « public affair » européen d’Ipsos-Inra pendant cinq ans. Dès 2009 il pense à son projet de baromètre sur le tourisme, en parle aux dirigeants d’Ispsos qui, au creux de la crise, ont d’autres préoccupations et refusent de s’y intéresser.

Olivier Henry-Biabaud saute alors le pas, crée sa société : TCI Research (Tourism Competitive Intelligence), une structure minimaliste qui pilote depuis Bruxelles les enquêtes réalisées dans tous les pays du monde concernés, le terrain étant sous-traité localement. En moins d’un an, il réalise des baromètres pour une trentaine de destinations parmi lesquelles la France et engage actuellement des études pour le Mexique, la Slovénie, l’Irlande, Vienne et même pour la Flandre.

Si le choix de Bruxelles s’est imposé à lui parce qu’il y vivait avec sa famille depuis cinq ans, c’est aussi parce que Bruxelles est connue mondialement et qu’elle a « une image d’indépendance et de neutralité que n’aurait pas Paris, par exemple ». Ainsi Olivier Henry-Biabaud est un homme heureux qui vit dans la ville qu’il aime en combinant sa passion pour le tourisme et son expérience des études.

Travelsat, 18 rue Mareyde, 1150 Bruxelles

Tél : 0476 70 11 25

Mail : olivier.henry-biabaud@tci-research.com

Site : tci-research.com.

Articles associés

+ d'articles associés
Les Victors de JV 2019

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Eté 2019 - en vente le 14 juin

73small
  • La Belgique et son Histoire africaine
  • Georges Simenon, une énigme belge
  • Week-end à Bordeaux
  • Supplément Immobilier

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :