Guillaume de Foucault : les secrets du chocolat

Paru dans JV33, Octobre-Novembre 2012 | Texte : Alain Lefebvre, Photos : Merel ’t Hart

Formé à l’expertise comptable, ce quadra énergique s’est réalisé dans le marketing. En 2007, Godiva l’a débauché pour diriger le réseau Europe, augmenté depuis 2011 du Moyen-Orient et de l’Afrique.

 

Enthousiasme immédiat pour le marketing

 

Après des études d’expertise comptable dont il conçoit mal les débouchés, Guillaume de Foucault a décidé de compléter sa formation en optant pour le commerce et le marketing à l’école supérieure de commerce d’Amiens.

Autres temps, bien que ne remontant qu’à moins de quinze ans, son stage de dernière année se transforme en emploi salarié à plein temps. Après General Mills (Hugo Boss, Géant Vert) il est transféré dans une filiale commune créée avec Nestlé, Cereal Partners Worlwide, où il lance une marque ethnique de plats préparés : Old El Passo. L’expérience le passionne, les taux de croissance le fascinent, la réussite est riche d’enseignements.

Cela ne l’empêche pas, en 2001, d’accepter la direction marketing des boutiques Haagen-Dazs pour la France, le Benelux et l’Italie. Il relance et rénove les cent boutiques, lance de nouveaux produits. En 2005, la responsabilité complète du réseau lui est confiée. Il l’assurera jusqu’en 2007, date à laquelle il est débauché par Godiva pour assurer la direction du réseau Europe.

 

À Bruxelles pour Godiva

 

En janvier 2008 il s’installe à Bruxelles au coeur de l’entreprise qui y est née et sur les lieux où continue d’être assurée la totalité de la production mondiale à l’exception de celle destinée aux Etats-Unis. Pour la rentrée scolaire, sa femme et ses enfants rejoignent Bruxelles.

En 2011 il est nommé directeur général pour la zone EMEA (Europe, Moyen-Orient, Afrique). La firme qui appartient depuis 2008 à une famille nord-américaine, les Ulker, a été rachetée au groupe Campbell qui l’avait lui-même acquis des fondateurs, des Belges, la famille Draps. La confiserie créée en 1926 est devenue Godiva dans les années 40 lorsque le fils aîné du fondateur a repris l’affaire et l’a développée, la propulsant parmi les quatre marques belges haut de gamme. Avec ses propriétaires industriels, l’internationalisation de la marque s’est accélérée et Godiva est devenue la marque de référence aux Etats-Unis, au Japon et au Moyen-Orient.

En 2012, Godiva aura créé trente boutiques en Chine. C’est qu’ainsi que l’explique Guillaume de Foucault, « le coeur de métier de Godiva, ce sont les boutiques ». Pour le reste, pas un mot sur le chiffre d’affaires, les parts de marché, la rentabilité. Le secret est de mise chez Godiva.

Il est en revanche intarrissable sur Bruxelles, qu’il aime pour sa taille humaine, son coeur historique, sa Grand-place et ses restos : le Dyptique, Rouge Tomate, etc. Guillaume de Foucault n’aime pas que le chocolat.

 

Site : godiva.be

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :