Français d'ici

Tous les articles
  • François-Xavier Hermand

    Paru dans JV 67

    C’est l’amour qui l’a amené à Bruxelles. Ce passionné de design retrace votre vie et écrit des livres sur mesure, véritables objets d’art à se transmettre de génération en génération. 

  • Maximilien Hubot

    Paru dans JV 66

    Ce bruxellois franco-belge (sa mère est Française, son père Belge) vient de lancer, fin 2017, Wecocoon, site dédié aux cadeaux de mariage, pas virtuels du tout.

  • Marie Herlin et Maxime Gandon

    Paru dans JV 58 - déc/jan 2017

    Leur marque belge Nålebinding souffle sa première bougie. Designers en textile spécialisés dans la maille, ils prônent une mode consciente et responsable.

  • Olivier Henry-Biabaud, le baromètre touristique

    Paru dans JV 27, oct 2011

    Ce spécialiste des études s'est lancé sur une niche : les destinations touristiques.

  • Dominique Haumont, la bonne étoile

    Paru dans JV25, été 2011

    Chef du service néonatalogie à l’hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles. Son obsession : le bien-être des grands prématurés et de leurs parents.

  • Sonia Henrion, charité bien ordonnée.

    Paru dans JV21, oct-nov 2010

    Elle a lancé à Bruxelles Charitic Angels.

  • Ludovic Henry ne fait jamais cavalier seul

    Paru dans JV13, juin-juillet 2009 - mis à jour juin 2016

    Ce cavalier français s’illustre en Belgique dans l’option la plus exigeante de ce sport : le dressage. Une discipline de haute compétition.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2019 - en vente le 17/10

COVER75mini
  • Enquête: Nos bonnes adresses beauté et bien-être pour aborder l'hiver en douceur
  • Talent: le céramiste Tristan Philippe
  • Liège: la Villa Consulaire
  • Week-end à Charleroi

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Bloech »

    Insupportable bloech (ou blouch).

  • « Deux ! »

    Langage de la cour de récré belge. " Pouce ! "

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum