Bruxelles, berceau de l'art nouveau

Paru dans JV 39 | Photos : Denis Erroyaux

Bruxelles peut se vanter d’avoir été le berceau de l’Art nouveau, très vite suivi de l’Art déco, dont les empreintes font tout le charme de Bruxelles... 

Prémices de l'art nouveau

Au tournant du XXe siècle, la société belge voit l’émergence d’une nouvelle classe sociale faite d’intellectuels et d’entrepreneurs et qui profitent de l'essor économique de la Belgique pour se développer et faire entrer Bruxelles et la Belgique dans une nouvelle ère, plus libre et plus jeune.

Pour ce faire, ils dédaignent les nouveaux immeubles haussmanniens du centre, investissent les nouveaux quartiers qui entourent la ville et cherchent un style d’architecture radicalement nouveau, qui illustrerait leur volonté de modernisation et leur nouveau mode de vie...

En 1893, Balat, l’architecte du roi Léopold II, termine la construction des Serres royales de Laeken : il innove en privilégiant la lumière mais surtout en utilisant le métal et le verre sur toute la façade. Utilisé seulement de manière industrielle, le métal fait son apparition dans un bâtiment privé et royal. Une avancée qu’un de ses stagiaires, Victor Horta, retiendra.

Horta et Hankar : les pionniers

Car celui qui devient en 1893 le pionnier de l’Art nouveau à Bruxelles cherche une nouvelle manière de construire des espaces privés, en adéquation avec son temps et surtout avec le progrès.

Ses influences ? la théorie rationaliste de l’architecte français Viollet-le-Duc, l’art japonais et ses représentations poétiques de la nature.

Trois maisons Bruxelloises sont caractéristiques des germes de l’Art nouveau :

- la maison Autrique (266 chaussée de Haecht à Schaerbeek), construite par Horta
- l’hôtel Tassel (6 rue Paul-Emile Janson) également construit par Horta
Horta n’est pas le seul pionnier de l’Art nouveau, Paul Hankar construit la même année et dans le même quartier, sa maison personnelle, au numéro 71 de la rue Defacqz. Ensemble, les deux jeunes architectes vont dessiner quelques-uns des joyaux de l’architecture de la ville et influencer de nombreux autres constructeurs en Europe

Un art total

Lorsque l’on regarde une façade Art nouveau, on retrouve trois constantes : 

- l’apparence des matériaux comme l’acier, le fer, sur la façade...
- les courbes, la finesse des ornements, sgraffites et bow-windows qui affichent tous des éléments de la nature, un style organique, 
- une volonté d’ouverture à la lumière, d’aération...

Mais cet art ne se limite pas à une esthétique, il illustre aussi l’envie de lier l’intérieur et l’extérieur pour en faire le portrait réel de son propriétaire. 

Victor Horta et Paul Hankar symbolisent la première génération de l’Art nouveau. Chacun met en valeur ses priorités :

- pour Horta, la ligne en coup de fouet incarne les tiges croissantes de la nature. 
- pour Hankar, une ligne plus géométrique met en valeur le travail du bois qu’il pousse jusque dans ses détails les plus fins... 

Les deux amis construiront non seulement des maisons privées mais aussi des bâtiments publics dans l’optique d’offrir au peuple et à ceux qui en ont été privés, un confort de vie lié à l’esthétique :

- La Maison du peuple (Horta, 12 place E. Vandervelde à Bruxelles, démolie en 1965- 66)
- L’école n°1 de Schaerbeek (Henri Jacobs, 229 et 241 rue Josaphat) en sont des exemples parmi d’autres...

 

La fin de l’Art total

A leur tour, les disciples de Horta et de Hankar vont interpréter l’Art nouveau. Malheureusement, le concept de l’Art total disparaît sous les commandes de simples ornementations de façades. L’Art nouveau ne s’affiche plus que très rarement dans l’intérieur d’une maison, et devient un effet de mode à multiples variances.

La disparition de cette architecture qui a trouvé un écho européen à travers l’école de Glasgow, la Sécession Viennoise, et bien d’autres courants, sans oublier son évolution extraordinaire dans les arts connexes, est annoncée dès les annèes 1910 et s’effondre avec la Première Guerre mondiale.

Voir notre article paru dans JV n°10

Pour vivre l'Art nouveau à Bruxelles : nos adresses de visites et restaurants

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Patrimoine

    L'Art Nouveau

    Paru dans JV10, Décembre-janvier 2008

    La Belgique, terre d'épanouissement de ce mouvement artistique, en architecture en particulier.

  • Musées

    Le musée Fin de Siècle

    Mercredi 18 décembre 2013

    Plongez dans l’atmosphère des années 1900... 

  • Bijoux

    Oriande

    Paru dans JV 39 - Oct-nov 2013

    Monique de Changy a ce magasin depuis environ 35 ans, et y présente de belles pièces fin XIXe avec de très jolies opales, et de la période Art nouveau.

  • Patrimoine

    Palais Stoclet

    Paru dans JV10, Décembre-janvier 2008

    L’un des édifices les plus connus de Belgique est...interdit au public !

  • Patrimoine

    L’Hôtel Wielemans

    Paru dans JV31, Juin-juillet-août 2012

    Entre Art déco et tradition andalouse, la maison rêvée par l’épouse du célèbre brasseur belge ouvre ses portes aux événements d’un jour et aux visiteurs.

  • Patrimoine

    La villa Empain

    Paru dans JV18, avril-mai 2010

    L’un des joyaux de l’architecture belge.

  • Sport

    Les Bains de la ville de Bruxelles

    Mardi 3 avril 2012

    Construite en 1949, cette piscine Art Déco est située au 3e étage, avec une jolie vue sur Bruxelles.

  • Intérieur

    Francis Janssens van der Maelen

    Paru dans JV34, décembre-janvier 2013

    Aux Sablons, une boutique spécialisée dans l'argenterie et les objets d’art du XVIIIe à l’Art déco.

  • Musées

    Musée Alice et David van Buuren

    Paru dans JV14, sept-oct. 2009

    Exemple rare d’un ensemble Art déco intact, jusqu’aux tapis d’origine, la maison musée d’Alice et David van Buuren rappelle qu’il fut l’univers privilégié de ce couple de mécènes.

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Eté 2018

COVER 67small
  • Enquête - Parcours vintage en Belgique
  • Les Jeux d'Hiver fêtent leurs 30 ans
  • Virée estivale à Anvers
  • + 1 grand supplément immobilier de 76 pages !
En vente chez votre libraire le 14 juin 2018.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :