La "bruxellisation"

Lundi 20 août 2012 | Texte : © Julie Galand

Sommaire

Paru dans JV12, avril-mai 2009.



Morceaux de Bruxelles

 

Des vestiges architecturaux du début XXe sont vendus du 3 au 13 avril 2009. L’occasion de revenir sur l’histoire de la « bruxellisation ».

 


Petite histoire de la bruxellisation

 

Dans le jargon international, le terme « bruxellisation » désigne le développement anarchique et incontrôlé d’une ville soumise à la pression des promoteurs, en référence à ce qui a été commis à Bruxelles, principalement dans les années 60 et 70.


À ce terme flou répond l’insulte suprême en bruxellois : « schieven architek » (architecte de travers, tordu), témoignant d’une rancune tenace à l’égard de certains grands chantiers.

Ces derniers, principalement destinés à faire de Bruxelles un centre de commerce, d’affaires, de loisirs et de services attractif, ainsi qu’une « vitrine » internationale prestigieuse, ont souvent conduit à la destruction massive de vieux quartiers populaires ou historiques, ainsi que de monuments architecturaux de grande valeur.

Durant tout le XIXe et le XXe siècle, ces dommages « collatéraux » ont été aggravés par des lois favorables aux promoteurs ou justifiant l’expropriation « pour cause d’utilité publique » sous couvert d’hygiène, d’embellissement ou de modernité.

 

Les tactiques des promoteurs

 

Afin de contourner les mesures protégeant habitants et patrimoine, les promoteurs ont également développé un arsenal de tactiques douteuses :

 

- la méthode dite du « pourrissement », soit l’acquisition d’îlots entiers laissés ensuite à l’abandon afin de faire fuir les derniers habitants et d’obtenir des permis à l’usure (cas de nombreuses surfaces de bureaux actuelles).

- la création de chancres dans le but de pouvoir en expulser les habitants, racheter à bas prix, raser et développer des projets de grande envergure.

- le « façadisme », qui consiste à ne conserver que les façades de bâtiments anciens, sans égard pour la fonction et l’intérieur des bâtiments (souvent moins bien protégés par la législation).

 

Une "bruxellisation" toujours rampante de nos jours


De nos jours, en Europe, les dispositions légales sont assez similaires d’un État à l’autre, mais leur effectivité, la portée de la protection et le volume des biens concernés varient considérablement.

À Bruxelles, le service des monuments et sites assure des fonctions variées : information, sensibilisation, classement, protection, inventaire, supervision des travaux relatifs à des biens protégés et conseil en matière d’urbanisme et de planification. En son sein, la Commission Royale des monuments et sites est un collège d’experts nommé par le gouvernement régional et chargé de conseiller les différentes instances en charge de l’aménagement urbain. Ses avis ne sont contraignants que lorsqu’ils concernent des travaux sur des biens protégés.

Aujourd’hui, la Région bruxelloise semble s’être davantage investie dans l’inventoriage du petit patrimoine : ferronneries, vitraux, portes, châssis anciens, etc.

Des dépôts d’archives, centres d’études, musées, associations et comités de quartiers oeuvrent pour la (re)connaissance du patrimoine urbain. Mais selon l’ARAU, « la bruxellisation, bien que moins flagrante aujourd’hui, est toujours à l’oeuvre et le nombre important d’immeubles vides et non habités en est le symptôme le plus visible et le plus honteux. »

Articles associés

+ d'articles associés
  • Se loger

    Bruxelles : les quartiers préférés des Français

    Paru dans Supplément immobilier juin 2015

    Parmi les 19 communes de Bruxelles, certaines ont la faveur de la communauté française. Quelques éléments de réponse pour comprendre pourquoi certaines sont plébiscitées.

  • Patrimoine

    L’Hôtel Wielemans

    Paru dans JV31, Juin-juillet-août 2012

    Entre Art déco et tradition andalouse, la maison rêvée par l’épouse du célèbre brasseur belge ouvre ses portes aux événements d’un jour et aux visiteurs.

  • Enfants

    Je garde mes neveux pendant les vacances

    Mercredi 13 septembre 2017

    Vacances de la Toussain : idées pour petits et grands !

  • Patrimoine

    Les Galeries Royales Saint-Hubert : oeuvres d’art, lieux de vie

    Paru dans JV28, décembre-janvier 2012

    Derrière ce haut lieu de passage touristique bruxellois, situé à deux rues de la Grand-Place, se cache un quartier rempli d’histoire et d’habitants.

  • Bonnes adresses

    Millon

    Paru dans JV30, Avril-mai 2012

    Voilà plus de cinq ans que la Belgique semble être un nouveau territoire pour les Maisons de ventes françaises. L’étude Millon s'est installée en 2012 au Sablon.

  • Musées

    Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique

    Lundi 16 avril 2012

    Un ensemble de musées constitué de quatre musées d'art ainsi que du Musée Magritte.

  • Français d'ici

    Nadine Flammarion

    Paru dans JV 45

    En famille, elle a ouvert un hôtel dans les Galeries Saint-Hubert

  • Se loger

    Linkebeek

    Paru dans JV25, été 2011

    Aux portes de Bruxelles, Linkebeek est une petite commune méconnue, ce qui arrange bien ses habitants qui aimeraient garder secret ce bout de campagne préservée...

  • Se loger

    Le long du canal, de Dansaert à Tour et Taxis

    Paru dans JV27, octobre 2011

    Dansaert, le quartier branché, et Tour & Taxis, cosmopolite, deux quartiers reliés par un canal.

  • Français d'ici

    Nadine Pomarède

    Paru dans JV 43

    Dermatologue, formée à l’hôpital Saint-Louis et également titulaire d’un diplôme universitaire d’allergologie, Nadine Pomarède a inventé un concept de prise en charge de la peau dans sa globalité.

  • Bons produits

    Julien Hazard

    Paru dans HS Bonnes adresses 16-17

    Pour les fromages d'hiver, mais aussi pour le pain et le vin qui vont avec.

  • Sport

    Bruxelles à vélo

    Lundi 14 juillet 2014

    Profiter de Bruxelles à vélo? C'est possible ! Des tours guidés sont proposés.

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :