L'eau en Belgique

Paru dans JV10, Décembre-janvier 2008 | Texte : Aurélie Koch

 

En Belgique, l’eau s’insinue partout, et deux fleuves – la Meuse et l’Escaut – la traversent du sud au nord.

 

La Meuse est le plus rapide des deux.

Né dans les Vosges, elle sillonne ensuite les Ardennes, puis arrose Sedan, Namur et Liège avant de rejoindre les Pays-Bas via Maastricht.

L’Escaut, lent et paresseux, passe quant à lui par les villes de Tournai, Gand et Anvers. Sur leur chemin, bon nombre de cours d’eau et de rivières les rejoignent en de multiples endroits, façonnant le visage des cités.

Seule Bruxelles échappe à cette fête de l’eau célébrée partout ailleurs : si la Senne traverse bel et bien la ville, elle a été totalement voûtée à la fin du XIXe siècle et vit désormais souterraine.

Mais le cours d’eau le plus apprécié des Français reste le canal de Damme, qui relie Bruges à Sluis et offre une piste cyclable plate et rectiligne digne de l’île de Ré ! Historiquement, il est aussi un pont entre nos cultures belges et françaises, puisque sa construction fut entamée par Napoléon Bonaparte en 1810 pour permettre le transport des troupes vers l’intérieur des terres, et ne s’acheva qu’en 1856, bien après la défaite du plus conquérant des Corses !

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « m2 pas Carrez »

    Attention : il n’y a pas de loi Carrez en Belgique, c’est donc toujours moins ! Il arrive même que l’épaisseur des murs soit comprise dans la surface !

  • « Gros ... cou »

    Celui qui a pris la grosse tête, ou, pour aller à l’opposé de l’anatomie, à celui qui a les chevilles qui enflent. Bref un gros c…

  • « Casco »

    Queza...Casco ?!