Dinant la distinguée

Jeudi 2 juillet 2015

Serpentant le long de la Meuse, coincée au pied des falaises, Dinant offre une variété de paysages à apprivoiser du haut de son vélo, à pied ou en canoë !

Repères

De sa situation en bord de Meuse, Dinant a su tirer parti tout au long de son existence. D’abord au Moyen-âge avec le succès des Dinanderies, objets de vaisselles fabriquées en laiton et en cuivre acheminés par la Meuse et qui participèrent au fleurissement de cette petite bourgade. Installée au croisement de territoires riches et prisés par plusieurs puissances, Dinant a souvent été au centre de batailles. En tout, elle subit 17 sièges depuis la bataille des Bourguignons en 1466 jusqu’aux bombardements de la Deuxième guerre mondiale. Anecdote à retenir : c’est à Dinant, lors des combats de la première Guerre mondiale, qu’un certain lieutenant Charles de Gaulle fut blessé sur le pont de la ville ! Appréciée pour ses rochers et falaises, la ville a vu défiler de nombreux alpinistes, dont le roi Albert Ier, qui y trouva la mort en 1934. Aujourd’hui, la Citadelle de Dinant veille sur ses quelque 13 900 habitants ( dont 173 Français), et ne cesse d’attirer les touristes d’un jour à l’ombre de ses caves remaniées en salles d’exposition commémoratives. Si vous passez par la région au printemps ou en été, il faudra vous arrêter dans la ville d’Adolphe Sax, qui déborde d’activités à découvrir en famille ou entre amis !

Que vous soyez amoureux de la nature, sportif, ou encore fin gourmet, Dinant est une ville qui propose une foule d’activités. Située dans la région vallonnée du Condroz, la cité Copère (de « Koper » - cuivre) est un point de départ idéal pour partir à la découverte des châteaux alentours, des paysages pittoresques mais aussi pour attaquer les flots de la Lesse en Canoë ou kayak ! Pour pouvoir vous déplacer plus facilement, nous vous conseillons d’arriver à Dinant en voiture, vous y serez en une heure environ depuis Bruxelles, via la E411. Le plus simple est de se garer au-dessus de la Citadelle, dans les grands parkings prévus à cet effet, et de descendre ensuite dans la ville par le téléphérique !

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Déc.-Jan. 2018

couvJV64mini
  • Enquête généalogie: vos ancêtres sont-ils Belges ?
  • Bonnes adresses : les meilleurs traiteurs à domicile
  • Redécouvrir le centre de Bruxelles
  • La danse en Belgique
En vente chez votre libraire le 7 décembre 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.

  • « Faire de son Jan »

    À la question de savoir ce que signifie « faire de son Jan » nous avons obtenu la réponse : « faire de son nez ». Clair, non ? Non ?

  • « Passe-moi le cornet »

    Ni de glace, ni de frites ... de téléphone !