Un week-end avec les enfants dans les Ardennes belges

Jeudi 6 juillet 2017

Si on utilise le terme d’Ardenne en général, ces vastes contrées boisées et nature de Belgique comprennent en réalité aussi les Hautes Fagnes ou la Gaume, et tout Gaumais qui se respecte s’offusquera que vous le qualifiiez d’Ardennais… Cette région authentique, à une heure ou deux de Bruxelles, c’est le grand air garanti. Bottes en caoutchouc ou godillots de marche obligatoires.

Nos bonnes adresses

Domaine de L’Ardoisière
Un espace de trois hectares au milieu de l’Ardenne, avec une bâtisse ancienne, L’Escaille, qu’on peut louer (9 personnes max), mais aussi six suites (7 personnes max) au décor fort et unique, construites en duplex et ouvertes sur la nature. On s’y sent comme à la maison, l’ambiance y est belle, on mange dans la cuisine ou on s’installe au coin du poêle à bois… Et le truc en plus c’est la piscine seventies couverte. Une adresse parfaite pour les week-ends en bande et en famille.
2 rue de Sedan, 5500 Alle-sur-Semois – T. 061 27 19 17, site : compagniedesbois.be. Tarif : 317,50 € la nuit pour une suite de 7 personnes.

La descente de la Lesse
Le classique de la région, c’est la descente de la Lesse en kayak (monoplace ou biplace) ou en canoë, sur des parcours de 11 km (env 2h30) ou 22 km (en. 4h30), à partir de 5 ans si l’enfant est accompagné d’un adulte. Une échappée hypernature avec descentes plus sportives par endroit, châteaux moyen-âgeux le long de l’eau, plages de galets, cavernes, et le fameux site classé des Aiguilles de Chaleux et ses immenses rochers. Côté organisation : on se gare et prend ses tickets à Anseremme, au point d’arrivée, puis on embarque dans un train vers le point de départ choisi.
Kayaks Libert, Café Le Beau Rivage, 1 quai de Meuse, 5500 Anseremme – T. 082 22 24 78, site : kayaks-libert.com. 20 € pour un kayak 1 pers. • Lesse Yayaks, 2 place Baudouin Ier, 5500 Anseremme – T. 082 22 43 97, site : lessekayaks.be. 20 € pour un kayak 1 pers standard. Tous les jours, de début avril à fin octobre et selon niveau de l’eau.

Dinant Evasion
Le truc pour épater les marmots : une balade en famille sur la Haute-Meuse, entre Dinant et Anseremme. Ces bateaux électriques, écolo et silencieux sont sans permis et vous transforment en un rien de temps en vrais bateliers.
Place Albert Ier, 5500 Dinant – T. 082 22 43 97, site : dinant-evasion.be. Lu-di 12h-18h selon météo (du 01/04 au 17/09), location : 49 € par heure, 7 pers max.

Durbuy
Durbuy, souvent revendiquée comme la plus petite ville du monde, a un charme indéniable quand on se promène dans ses quelques petites ruelles… Et beaucoup moins d’attraits quand on atterrit sur sa grande place remplie de restos à touristes. La solution : y aller plutôt hors saison ou en semaine, et éviter ces très vastes espaces pour leur préférer des adresses bucoliques. On aime le resto La Canette avec sa cuisine du terroir et son décor authentique. Ou Le Clos des Récollets pour sa terrasse ombragée qui évoque la Provence, sa cuisine belle et inventive et ses huit chambres.
La Canette, 1 rue Alphonse Eloy, 6940 Durbuy – T. 086 21 26 68, site : lacanette.be. Ts les soirs et le di midi en saison. Entrée+plat 33 €. • Le Clos des Récollets, 9 rue de la Prévôté, 6940 Durbuy – T. 086 21 29 69, site : closdesrecollets.be. Resto fermé ma et me. Menu 3 services 35 €. Chambre 110 € pour 2,
175 € pour 4.

Forestia
Un parc d’aventure dans les arbres avec neuf parcours, dont un accessible à partir de 2 ans. Ambiance familiale, esprit d’équipe, obstacles pour amuser les intrépides, mur d’escalade et tyroliennes. Forestia comprend aussi un parc animalier ouvert toute l’année avec quelque 300 animaux (cerfs, rennes, porcs-épics…) en semi-liberté.
1 rue du Parc, 4910 Theux – T. 087 54 10 75, site : forestia.be. 9h30-18h30 de mi-mars à mi-nov les we et vacances. Entrée 26,50 € adulte, àpd 10 € enfants. Réservation conseillée.

Au Cœur de la Gaume
Cet ancien relais pour chevaux a été transformé en un restaurant aux airs de joyeux bric-à-brac et à la cuisine du terroir il y a belle lurette. Pour goûter à de vrais plats gaumais, c’est ici : touffaye du cassîdje, potée gaumaise au pied de porc et compagnie, la cuisine de Claude Peignois fait l’unanimité chez tous les spécialistes du coin. Une adresse à noter dans vos favoris.
51 rue Dr Albert Hustin, 6760 Ethe – T. 063 58 18 04. Je-di 11h-14h30 et 18h-22h30. Env. 30 € par couvert.

L’abbaye d’Orval
Mythique, pour sa bière, l’abbaye d’Orval est aussi un site splendide et inspirant à visiter, particulièrement hors saison avec les brumes d’hiver qui vous plongent dans un univers digne d’Au Nom de la Rose. Les ruines de l’ancienne abbaye cistercienne sont chargées de poésie, le jardin de plantes médicinales est charmant, l’épopée brassicole des moines ou l’histoire de l’abbaye sont aussi racontées. Le monastère accueille également ceux qui ont envie d’effectuer un séjour de retraite ou de recueillement. Passage incontournable par la boutique de l’abbaye pour se procurer bières et fromages. En contrebas de la route vers Florenville, la réserve naturelle des Prés d’Orval abrite des colonies de chauve-souris rares. Une balade d’une heure permet de les observer.
1 Orval, 6823 Villers-devant-Orval – T. 061 21 10 60, site : orval.be. Lu-di 10h30-17h30 (nov-fév), 9h30-18h (mars-mai et oct) ou 9h30-18h30 (juin-sept). Entrée 6 € adulte, 3 € 7-14 ans.

Le brame du cerf (à la mi-septembre)
Le centre régional d’initiation à l’environnement (CRIE) du Fourneau Saint-Michel, au cœur du massif forestier de Saint-Hubert, propose une belle palette d’activités nature pour les familles. Ainsi des balades thématiques autour des champignons, des amphibiens ou encore des plantes. Mais aussi pour le très impressionnant brame du cerf au début de l’automne, avec une balade nocturne, encadrée pour préserver la quiétude des animaux.
10 Fourneau Saint-Michel, 6870 Saint-Hubert – T. 084 34 59 73, site : criesthubert.be. Tarif : 7 € adulte, 5 € 5-12 ans.

Centre d’Art Contemporain du Luxembourg belge
Le site de Montauban-Buzenol, classé patrimoine majeur de Wallonie, est un des hauts-lieux de l’archéologie régionale, avec ses remparts de l’âge du fer ou ses ruines d’un donjon du haut Moyen Âge. C’est là que s’est construit en 1960 un musée lapidaire hypercontemporain et intégré à la nature, mais aussi le CACLB, vraie bouffée d’art dans le grand vert, avec ses œuvres monumentales et environnementales ou son espace René Greisch flanqué de quatre containers. Un incontournable qu’on pratique en chaussures de marche, en profitant aussi des chemins de randonnée alentours. Un beau mélange d’art, d’histoire et de nature.
Rue de Montauban, 6743 Buzenol – T. 063 22 99 85, site : caclb.be. Ve-di 14h30-18h, ouverture selon les expos. Entrée libre.

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez deux fois par mois nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Eté 2017

JV61small
  • Spécial 10 ans
  • Enquête : ce que les Belges pensent des Français
  • La "côte belge" d'Ostende à la Zélande
  • Supplément immobilier : 80 pages !
En vente chez votre libraire le 16 juin 2017.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :