Tout grand merci

Mardi 24 juillet 2012

Petit merci

 

Les Belges, dont on ne cesse d’écrire ici qu’ils nous frappent par leur gentillesse et leur amabilité ne répugnent pas aux superlatifs.

Ainsi, quelle que soit l’importance du service que vous leur avez rendu, ils vous gratifient d’un « tout grand merci » là où nous nous serions contenté de leur dire merci.

À l’inverse, car il faut bien qu’ils aient quelques défauts, ils vous demanderont rarement pardon lorsqu’ils vous auront écrasé les pieds pour passer avant vous la porte d’un magasin...

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Faire de son Jan »

    À la question de savoir ce que signifie « faire de son Jan » nous avons obtenu la réponse : « faire de son nez ». Clair, non ? Non ?

  • « Oh ! Haut »

    Pour info à celui qui se prend au sérieux !

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.