Centre Belge de la Bande Dessinée

Samedi 4 janvier 2014 | Texte :

Avec près de 250.000 entrées par an, le Centre Belge de la Bande Dessinée est un des musées les plus visités de Bruxelles.

Et pour cause, situé à cinq minutes de la Grand- Place, cet énorme espace abrite tous les héros de notre jeunesse, raconte leur genèse à travers des parcours ludiques et colorés, expose des planches inédites et rares et affiche avec fierté toutes les biographies des grands noms du 9e art. Enfin, les nouvelles tendances et jeunes auteurs sont aussi abordés dans une optique de promotion de la B.D., un art qui a encore de très beaux jours devant lui !

Pour en savoir plus sur les origines et le développement de la BD franco-belge, lire La BD, une aventure franco-belge.

Les gourmands achèveront leur visite de ce musée en déjeunant à la brasserie Horta, on se rejoindront les passionnes de bande dessinée et les amateurs d’Art nouveau. La carte des lieux privilégie les spécialités belges en de multiples clins d’oeil au 9e art (comme le "menu Gaston Lagaffe" ou menu "Ric Hochet"). L’espace se loue également pour tout type d’événement. La brasserie est ouverte aux heures du musée, tous les jours de 10h à 18h30. Tél : +32 (0)2 217 72 71.

Site : brasseriehorta.be

Centre Belge de la Bande Dessinée

Rue des Sables, 20
1000 Bruxellles
Tél : +32 (0)2 219 19 80

Site : cbbd.be

Ouvert tous les jours, de 10h à 18h.

Tarif : adulte : 7,5€, enfant : 3€

 

 

 

 

 

Articles associés

+ d'articles associés
Les Victors de JV 2019

Newsletter

Annonces immobilières

Offre spéciale d'avril à juin !

Vous êtes un particulier.
Profitez de notre promotion à - 50 %.

Vous êtes intéressé ? Cliquez ici

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.

  • « Oui Chef ! »

    "Dans le chef..." une expression courante.

  • « Bloech »

    Insupportable bloech (ou blouch).