Le Palais des Beaux-Arts (Bozar)

Lundi 16 avril 2012
palais des beaux-arts

Le palais des Beaux-arts, rebaptisé Bozar en 2003, figure parmi les hauts lieux de la culture à Bruxelles et participe incontestablement au rayonnement international de la capitale de l’Europe. Espace pluridisciplinaire conçu pour rassembler un large éventail d’événements artistiques, il accueille des orchestres de musique classique de renommée mondiale tout en proposant des expositions, pièces de théâtre, spectacles de danse, de grande qualité. Parmi ses 1.200.000 visiteurs annuels, 350 mécènes baptisés « Bozar Patrons » œuvrent au développement artistique du palais.

Un peu d’histoire

C’est au lendemain de la Première Guerre mondiale qu’Adolphe Max, bourgmestre de la ville de Bruxelles et Henry Le Bœuf, banquier et musicien, mandatent le célèbre architecte Victor Horta pour concevoir le palais des Beaux-Arts. L’intention, assez novatrice à l’époque, est de rassembler plusieurs disciplines artistiques dans un même lieu. Sa construction sera longue et difficile. Le terrain situé sur les pentes de la colline de Coudenberg, à l’extrémité de la place Royale, se révèle irrégulier, sablonneux et humide. De plus, Horta doit se plier à des contraintes imposées : son bâtiment ne doit pas masquer la vue depuis le Palais Royal vers le bas de la ville et pour rentabiliser l’investissement, la ville exige la création de magasins le long de la façade. Bien que voués à des commerces culturels, il dira plus tard à ce propos : « Un palais ? Je ne le pense pas : une simple maison des arts, parce je n’oserais nommer “palais“ une construction dont la façade comprend des magasins ! » Le bâtiment est achevé et inauguré en 1929. Horta réussit à relever de multiples défis : rendre l’art et la culture accessibles au plus grand nombre, offrir à chaque type d’expression artistique les meilleures conditions possibles et créer un lien entre le haut et le bas de la ville, tout en préservant la recherche architecturale.

Sur les 30.000 m2 dédiés aux arts, le long vestibule d’entrée donne accès à la majestueuse salle de concert Henry Le Bœuf, d’une capacité de 2.200 places, située en sous-sol comme la salle de théâtre. Les mélomanes comme les musiciens du monde entier reconnaissent son extraordinaire acoustique. Au rez-de-chaussée, le hall de sculpture (aujourd’hui hall Victor Horta) donne accès par son grand escalier aux salles d’exposition de l’étage.

De Beaux-Arts à BOZAR

Longtemps géré par une série d’ASBL affiliées, dont la société philharmonique de Bruxelles, l’Orchestre national de Belgique, la société des expositions, entre autres, le palais voit son organisation modifiée suite à l’entrée en vigueur d’une nouvelle loi en 2002. Il devient alors une société anonyme de droit public à vocation sociale et absorbe plusieurs sociétés affiliées (entre autres la société philharmonique et la société des expositions). Cette nouvelle formule vise à développer une gestion intégrée, où le palais des Beaux-Arts est à la fois gestionnaire des locaux et producteur (ou coproducteur) d’événements culturels. Paul Dujardin, anciennement directeur de la société philharmonique, en assure la direction générale et crée en 2003 le label BOZAR qui signe les événements culturels du Palais. Cette appellation présente l’avantage de faciliter la communication dans plusieurs langues et se décline selon les activités : Bozar Music (ex-société philharmonique de Bruxelles) pour la programmation musicale, Bozar Expo pour les expositions, Bozar Architecture, Danse, Théâtre, Littérature… Dans le même mouvement, un plan de rénovation des bâtiments est mis en exécution avec une remise en état respectant la conception de Victor Horta, car certaines parties se trouvent détériorées par l’usure du temps.

Pluridisciplinarité et transversalité

Que ce soit dans le domaine des arts, de la musique, du théâtre ou du cinéma, toutes les disciplines artistiques représentées offrent un regard transversal ou pluridisciplinaire. Les expositions marient souvent un artiste classique avec un contemporain. 

La cinémathèque (Cinematek) projette des avant-premières en présence de réalisateurs ou d’acteurs. Au-delà de la diversité artistique, Bozar s’adresse également à tous publics. De nombreuses activités sont proposées aux familles et aux enfants ainsi qu’aux écoles. Enfin, au fil des années, le palais des Beaux-Arts a développé des relations privilégiées avec plusieurs partenaires culturels. Ces associations occupent une place de choix dans le bâtiment et sa programmation. C’est le cas notamment du concours Reine Elisabeth dont les finalistes se produisent chaque année dans la salle Henry Le Bœuf.

 

Adresse : 8, rue Ravenstein
1000 Bruxelles
Téléphone : +32 (0)2 507 82 00
Site : bozar.be
Jours et heures d’ouverture :
Billeterie : lundi - samedi 11:00 - 19:00
Call center : lundi - samedi 9:00 - 19:00 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :