L'Art Nouveau

Paru dans JV10, Décembre-janvier 2008 | Texte : Aurélie Koch

Né à la fin du XIXe siècle, l’Art nouveau a connu un épanouissement important dans la plupart des pays européens. On situe généralement l’origine de ce mouvement en Angleterre, avec les Arts & Crafts, mais c’est en France et en Belgique que s’affirment ses premiers pas.

Si l’appellation « Art nouveau » serait tiré d’un article rédigé par Edmond Picard en 1894 dans la revue belge L’Art moderne, elle est reprise en 1895 comme enseigne de la galerie de Samuel Siegfried Bing, à Paris.

Ce dernier, collectionneur d’une insatiable curiosité, fera passer en ses murs la plupart des artistes de son époque, rencontrera Louis Comfort Tiffany aux États-Unis et ouvrira les esprits à ses passions esthétiques : l’art japonais, le mobilier moderne, l’école de Nancy, etc.

Alors que Paris épanouit le style dans les affiches et le mobilier, la Belgique devient l’un des fers de lance du mouvement architectural.

Victor Horta, Paul Hankar, Henry van de Velde et Gustave Serrurier-Bovy en seront les protagonistes. Mais beaucoup d’autres couvrent toutes les disciplines possibles : affichistes, sculpteurs, peintres, orfèvres : les Belges ont embrassé cet Art nouveau dans tous les domaines.
Ils sont à découvrir à Bruxelles, qui recèle des trésors de cette époque fastueuse.


A lire : Benoît Schoonbroodt, Artistes belges de l’Art nouveau, 1890-1914 (éditions Racine).

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :