Carine Gilson

Paru dans JV 35 | Texte : Franceline Beretti, Photos : Xavier Harcq

macaronelu

 

Carine Gilson a été élue "Personnalité de la mode belge" par le jury lors des Victors 2015 ! 

 

 

 

 

 

 

En entrant dans l’atelier de Carine Gilson à Anderlecht, on est plongé dans un grand espace blanc à l’éclairage cru, où tout le monde s’active, à mi-chemin entre un laboratoire médical et une ruche. C’est seulement au bout de quelques secondes, quand le regard est accroché par les étoffes de couleur et les petits bouts de dentelle qui jonchent le sol et que le bruit régulier de la vapeur du fer à repasser parvient à nos oreilles, que l’on saisit vraiment ce qui se trame ici. La vingtaine de personnes au travail – essentiellement des femmes – est répartie en différents postes. À l’entrée, il y a d’abord la découpe de grands pans de soie lumineux à partir des rouleaux de matière première qui s’entassent sous la table. Un peu plus loin, cinq dames sont assises devant leur machine à coudre, avec un puzzle de bouts de tissus répartis devant elles, parfois classés par formes dans de petites boîtes en plastique. « C’est ici que l’on confectionne les soutiens-gorge, explique Carine Gilson, la créatrice. C’est un vêtement très technique ; il faut assembler 25 ou 30 pièces pour en faire un. » Derrière ces techniciennes des bretelles et du bonnet, place à la découpe : au milieu de ses orchidées, une couturière élégante armée de petits ciseaux redessine un motif dans la dentelle incrustée dans la soie.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :