Olivier Deruyttere - Raymonde

Vendredi 12 avril 2019

Ce qui intéresse Olivier Deruyttere dans le monde de la récup, c’est avant tout la matière. Associé à la Ressourcerie namuroise, lieu pionnier fondé il y a dix ans par Marc Detraux, Olivier a eu la lumineuse idée de désosser les meubles récoltés et d’en récupérer le bois pour créer des panneaux. « Quinze tonnes de déchets circulent ici tous les jours. Tout ce qui peut être sorti du circuit pour être réutilisé est positif. Nous fabriquons une gamme de produits à base de lamellé-collé que nous produisons, sur mesure si nécessaire. Nous vendons aussi les panneaux tels quels pour réaliser des cuisines ou des escaliers. Nous n’employons aucun produit polluant et toute la main d’œuvre est locale. » Chaque panneau est légèrement différent des autres en fonction des essences de bois qui le composent, mais le caractère unique s’arrête là : « Les meubles proposés ne sont pas des pièces uniques puisque le cadre est industriel et chaque pièce, reproductible. » Avec une signature graphique très facilement identifiable et un prix d’achat nettement plus abordable que dans les boutiques de design, nul doute que Raymonde va poursuivre son bonhomme de chemin !

En vente chez Bel’Arte, 53 rue de Flandre, 1000 Bruxelles et chez Wattitude, 7 rue Souverain-Pont, 4000 Liège. Site : raymonde.be
SéLéCTIONNé POUR LES VICTORS 2019 DANS LA CATéGORIE 4- "MEILLEURE INITIATIVE DE CRéATION éTHIQUE"
ARTICLE PUBLIé DANS LE JV 56 (sept 2016) 

 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Déc. 2019 - Janv. 2020 

JV76 SMALL
  • Enquête: Luxe, le boom du sur-mesure
  • Talent: l'atelier du modiste Elvis Pompilio
  • Finances: investir dans l'art
  • Escapade à Florence

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :