Visages du Japon : Tokyo et Okinawa

Paru dans JV 59 - Fev-mars 2017 | Texte : Aurélie Koch, Photos : Frédéric Ducout

Un premier voyage au Japon sous-entend de se rendre à Kyoto, Tokyo, Osaka… Pourquoi ne pas tenter l’aventure ? En marge de ce Japon traditionnel, au sud de l’île principale, il existe quelques îles magnifiques, qui ont subi toutes les influences des cultures de cette région pacifique… et ont développé une personnalité unique. Okinawa, la plus grande île de cet archipel, vaut un voyage pour elle seule. Enrichie de quelques jours à Tokyo, cette visite permet de découvrir deux facettes inattendues et contrastées du Japon moderne.

Articles associés

+ d'articles associés
Les Victors de JV 2019

Newsletter

Annonces immobilières

Offre spéciale d'avril à juin !

Vous êtes un particulier.
Profitez de notre promotion à - 50 %.

Vous êtes intéressé ? Cliquez ici

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « A la mer »

    Nous allons au bord de la mer, les Belges vont à la mer !

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Danser sur sa tête »

    L'équivalent du « Il peut toujours courir » en français.