Immobilier

Nos derniers biens

  • Anvers I Nieuw Zuid
    À louer
    Appartement
    • 70 m²
    • 1 000 €
    Anvers
  • Appartement 2 chambres à louer
    À louer
    Appartement
    • 105 m²
    • 1 300 €
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
  • Bruxelles I Sablon
    À louer
    Appartement
    • 140 m²
    • 2 000 €
    1000 Bruxelles
  • Bruxelles I Sablon
    À louer
    Appartement
    • 140 m²
    • 2 100 €
    1000 Bruxelles
  • Appartement rénové 1 chambre
    À louer
    Appartement
    • 75 m²
    • 980 €
    Région de Bruxelles
  • MAGNIFIQUE APPARTEMENT 3 CHAMBRES
    À louer
    Appartement
    • 170 m²
    • 2 900 €
    1000 Bruxelles
  • 4328168
    À louer
    Maison
    • 160 m²
    • 1 850 €
    1180 Uccle
  • Uccle I Observatoire
    À louer
    Maison
    • 1038 m²
    • 18 700 €
    1180 Uccle
  • Uccle I Churchill
    À louer
    Appartement
    • 328 m²
    • 3 400 €
    1180 Uccle
  • Appartement 1 chambre à louer
    À louer
    Appartement
    • 55 m²
    • 850 €
    1050 Ixelles
  • Woluwé-Saint-Lambert I Tomberg
    À louer
    Appartement
    • 200 m²
    • 2 490 €
    1200 Woluwe-Saint-Lambert
  • Bruxelles I Sablon
    À louer
    Appartement
    • 250 m²
    • 3 950 €
    1000 Bruxelles
  • Rhode-Saint-Genèse I Espinette Centrale
    À louer
    Maison
    • 1160 m²
    • 13 500 €
    1640 Rhode-Saint-Genèse
  • 4306296
    À louer
    Appartement
    • 150 m²
    • 1 800 €
    1150 Woluwe Saint Pierre
  • PENTHOUSE de 70m²
    À louer
    Appartement
    • 70 m²
    • 1 100 €
    1000 Bruxelles

Newsletter

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Allez, Allons-y »

    Une ponctuation très belge, utilisée par tous les belges.

  • « Choco »

    En belge ce n'est pas un biscuit !

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.