Que faire le week-end quand vos amis débarquent ?

Mardi 10 septembre 2019
©Unsplash

Nos idées de sortie entre amis !

On oublie les visites classiques de la capitale et on choisit un programme hors des sentiers battus ! Promis, ils vont adorer !

 

On visite Bruxelles... différemment !

Visites thématiques 

Visit Brussels organise des visites thématiques pour solo, duo, familles ou groupes. Bike Tour Expérience, face cachée de la Grand-Place, parcours bière et chocolat, ou visite Art nouveau sont des incontournables.
Les amoureux de « dedeuche » tenteront le tour de la capitale en ...2CV !
C’est une des neuf expériences insolites (croisière sur le canal, jogging, calèche sont de celles-là) proposées par Visit Brussels.

 site : visit.brussels
 

Visiter... en dînant

L’alternative qui allie expérience du rail et plaisir de bouche, c’est la Brussels Tram Experience, soit un restaurant gastronomique dans un tram aménagé qui circule sur les grandes artères de la ville. Le rendez-vous est précis, il s’agit d’être à l’heure, le tram doté de toutes les commodités, adaptées à cet espace réduit, part à temps. Le menu est élaboré par un chef étoilé. En ce moment c’est Laure Genonceaux. La jeune femme est notamment passée par le Gril aux Herbes d’Even, le Fourneau et chez BonBon aux côtés de Christophe Hardiquest. Depuis 2015, elle a son propre restaurant, le Brinz’l. L’expérience du tram gastronomique est unique, qui allie plaisir de l’assiette et plaisir des yeux.

Six voyages par semaine, du mardi au sa- medi à 20h, dimanche à 12h, durée variable selon le menu, de 2h (Menu Tram) à 2h45 (Menu Expérience), àpd de 250 €/table de deux personnes/menu Tram. Attention, les tables sont uniquement de 2 ou 4 personnes. Possibilité de réserver une table 4 + 2, ou une table « conviviale », soit une table de 4 réservée à 2 et partagée. Attention, il est indispensable d’être ponctuel au rendez-vous, sous peine de rater le tram.
site : visit.brussels/site/fr/sites/tramexperience.
 

Visite personnalisée

Les visites alternatives et « personnelles » ont le vent en poupe. Soit des visites où l’on n’apprendra pas tout de l’histoire de la Grand-Place ou d’autres lieux emblématiques, mais plutôt les coulisses de ces lieux ou le rapport personnel que le guide peut avoir avec elles.
Parmi elles, les Visites de mon voisin: des visites thématiques qui interrogent le patrimoine urbanistique, les coulisses sociales et l’évolution architecturale d’une zone.
Les thématiques sont variées, Marolles, Congo, cinémas de Bruxelles, etc. Les groupes sont limités à 15 personnes pour une interaction optimale avec Gaspard, le guide, musicien, historien de formation et Bruxellois à 200 %. Ces visites s’amusent des codes... de la visite et emmènent dans l’envers du décor. 

Une alternative est de se faire raconter la ville par un greeters. Soit un habitant d’un quartier qui fait découvrir la ville (et son quartier) par son histoire un peu, par son vécu beaucoup. Les greeters sont en effet des guides bénévoles qui partagent leurs coups de cœur et leur quartier le temps d’une visite.

« Visite de mon voisin »- renseignements et inscriptions sur le site : lesvisitesdemonvoisin.com.
Toutes les infos sur les greeters : visitbrussels.be.

 

On déjeune ou on dîne en jouant

La Luck
Le concept existe à Lille et les propriétaires de La Luck dans le Nord ont mis du temps à trouver un endroit qui reprennent les mêmes codes que leur première adresse. Un espace large et ouvert, avec un étage, et la possibilité de jouer à des dizaines de jeux de société. Que vous soyez à deux ou à dix, une fois votre commande passée (on trouve ici une cuisine roborative venue du Canada, avec des pancakes et des plats typiques comme la Poutine, un fond de frites agrémenté de sauce), on vous explique, selon ce que vous aimez, quel jeu pourrait vous convenir. On découvre des éditions inconnues, et tout le monde participe!
La Luck Brussels, 74 rue Washington, 1050 Bruxelles. Ouvert du mardi au vendredi de 18h à linuit, le samedi de 11h à minuit, le dimanche de 11h à 22h. Facebook: La Luck Brussels.

Boire un verre et chanter  

BOA
Ce concept original et convivial a ouvert en 2018. Le principe est simple et met fin aux insupportables contraintes du karaoké « à la papa » qui oblige à subir les interminables interprétations inaudibles de parfaits inconnus. Lorsque son tour arrive on peine souvent à faire vibrer les spectateurs anonymes qui ne vous connaissent pas et portent sur votre voix un jugement aussi cruel que le vôtre. Les chanteurs d’un soir ont le choix parmi six salles à la décoration personnalisée et de tailles variables (entre 6 et 20 places) et qui disposent de la toute dernière technologie – un écran tactile pour choisir ses airs préférés parmi les 33 000 titres du répertoire ; un autre écran tactile permet de commander boissons et accompagnements. Avec « Box On Air », BOA, la nouvelle ère du karaoké est en route…

Rue du Marché au Charbon 112, 1000 Bxl. Mar-jeu 18h-0h30 ; ven, sam jusqu’à 2h30. Lun et matins sur réservation.
Site : www.boakaraokeroom.com, tél : 02 377 94 62.

 

Boire un verre et s'éterniser ! 

Le Belga 

Véritable institution de la vie bruxelloise à Flagey, idéal quand il fait beau ( ses transats vous tendent les bras!) et à côté de la friterie "Frit Flagey" (un de nos coups de coeur).

18, place Eugène Flagey, 1050 Ixelles - page Facebook 
 

Chez Franz

Un petit troquet branché et intimiste ... comme on les aime !

30 avenue du Haut-Pont, 1050 Bxl. Site : chezfranz.com.
 

L'Archiduc

Repaire des amoureux du jazz depuis plusieurs générations, pour un bon mélange de sons et des soirées bien arrosées !

6 rue Dansaert, 1000 Bxl - site: archiduc.net
 

Le JAM

Au dernier étage de cet hôtel, un bar à la déco brute mais qui ne désemplit jamais, sans doute pour sa terrasse aux allures newyorkaises et sa superbe vue sur les toits de Bruxelles.

132 chaussée de Charleroi, 1060 Bxl. Lu-sa 17h-minuit – T. 02 537 10 05. Site : jamhotel.be
 
 

Barbeton 

Un look néglié "fait exprès" que l'on doit à l'audacieux Frédéric Nicolay, créateur du Belga et autres lieux devenus cultes dans la capitale.

114 rue Dansaert, 1000 Bruxelles - Lu-je 8h - 01h, ve-sa 8h-4h, dim 10h à minuit - T. 02 513 83 63 - site: barbeton.be

 

 

Danser dans le quartier Sainte-Catherine

Dans le centre, on peut aller danser au Cheval Marin. Un bâtiment classé où les embarcations payaient leur droit d’entrée dans le port (pour la petite histoire, le quartier Sainte-Catherine est l’ancien quartier maritime de Bruxelles. Un port qui servit pour le déchargement des marchandises jusqu’au début du XXe siècle, époque à laquelle il fut comblé. D’où le nom des « quais » qui subsistent dans ce coin : quai au Bois à brûler, aux Briques...).
Longtemps laissé à l’abandon, il est aujourd’hui un bar et restaurant. Toutes les semaines, une soirée s’y déroule à l’étage, avec un DJ de renom aux manettes. Leur carte, courte et changeant chaque jour, vaut le détour.

 90 quai aux Briques, 1000 Bruxelles, ouvert de 09h à 01h, programme des soirées sur la page Facebook du lieu.
 

 

Revisiter ses classique !

Pour les frites

Frites Atelier
Vos enfants vous réclament des frites pour le repas du soir ? Emmenez-les au Frites Atelier. Le temps du vieux fritkot qui sent la graisse et la fricadelle est révolu. Ici, on est dans un vrai restos qui fait de la frite un aliment noble. Elles sont très légères et aérées, c’est au début déconcertant mais on s’y fait très vite car c’est vraiment très bon. On a testé la mayonnaise à la truffe qui est délicieuse. Comptez 3,5 euros pour la portion de frites servie généreusement.

32, rue Sainte-Catherine. 1000 Bruxelles. Ouvert de 11h30 à 23h en semaine et de 11h00 à 23h00 le week-end.

PinPon, dans les Marolles, c’est un restaurant dans l’ancienne caserne de pompiers. À sa tête, un « echt brusselleer » (vrai Bruxellois), Thomas Carton, et un Français, Charles Reboulet. Tous les deux ont l’amour du bon produit, bien choisi, bien préparé. Auparavant, le restaurant était dans une forme classique, service à table et carte changeant régulièrement. Après des travaux qui ont revu la structure du bâtiment, sur trois étages, ils ambitionnent désormais de devenir « la meilleure friterie de la place du Jeu de Balle ». Une friterie qui propose les classiques belges revus avec des produits de qualité : pain de chez Charli, viandes des mitraillettes sélectionnées avec soin, croquettes crevettes ou fromage entièrement faites maison...

62 place du Jeu de Balle, 1000 Bruxelles, du mercredi au dimanche, de 09h à 22h, tél : 02 540 89 99 - page facebook
 

Pour la bière

Le Brussels Beer Project, c’est Sébastien Morvan, le Français, et Olivier de Brauwere, le Belge, deux amoureux de voyage et de bière qui décident un jour de combiner ces deux passions pour créer une microbrasserie. Au départ, voici quelques années, ils élaborent plusieurs prototypes qu’ils font goûter à un public restreint lors de soirées de dégustation. Ils proposent aux personnes présentes de choisir celle qu’ils préfèrent. Le résultat ? La Delta. Depuis, les deux associés ont fait du chemin et installé leur microbras-serie dans le bout de la rue Dansaert. Ils y brassent des bières aux goûts et évocations du voyage. D’ailleurs, ils voyagent pour ren- contrer des brasseurs aux quatre coins du monde pour mêler leur savoir-faire. C’est en quelque sorte la relève de la brasserie traditionnelle.

Brussels Beer Project, 188 rue Dansaert, 1000 Bruxelles, tél : 02 502 28 56, du jeudi au samedi de 14h à 22h, site : beerproject.be.

 

 

Pour bruncher ... ou goûter !

Le Phare du Kanaal

On prend le vent du large au Phare du Kanaal. Le lieu, un ancien bar populaire situé comme son nom l’indique en bordure de canal, a été transformé en resto-bar chaleureux. Il organise tous les samedis, ainsi que tous les premiers dimanches du mois son brunch. Ambiance cosy, assiettes gourmandes.

40 quai des Charbonnages, 1080 Bruxelles, brunch samedi de 11h à 18h, et tous les premiers dimanches du mois, formule à 20 € (5 mets, pains, con - ture, deux boissons), tél : 02 410 06 84, site : lepharedukanaal.com.
 

L’Estaminet

On petit-déjeune à l’abri de la courette de la maison des Arts de Schaerbeek, à l’Estaminet. Une adresse parfaite aux beaux jours, pour l’espace extérieur, et cocoon quand arrive l’automne. On y déguste le brunch de saison un dimanche par mois. Au menu, du salé, du sucré, tout bio, fait maison, sans carte fixe, c’est selon l’inspiration... et la saison.

147 chaussée de Haecht, 1030 Bruxelles, un dimanche par mois, deux services à 11h et 13h30, réservation hautement recommandée, 24 € la formule, qui comporte une boisson chaude et un jus de pomme, tarif enfant sur demande, tél : 0485 59 72 27, site : lestami.net.
 

Le Garage à Manger

Le Garage à manger est un concept qui ravit les jeunes amateurs de bon et de bio. Cuisine ouverte, tables, chaises, canapés et roulotte pleine de livres occupent l’espace où gambadent les bambins les samedis et dimanches, jours de brunch. Buffets salés et sucrés à volonté, le concept du bio, local et de saison a su séduire les habitants du coin.

85 rue de Washington, 1050 Bruxelles, brunch les samedi et dimanche, de 11h à 13h et de 13h à 15h - tél : 02 880 67 74 - site : garage-a-manger.be.

 

Les Filles

Leur idée ? Organiser, dans chacun de leurs quatre lieux, des tables d’hôtes à menu unique. Et ce, dans un cadre d’exception à chaque fois, une maison de maître du quartier Sainte-Catherine, une autre à Ixelles, la cour du musée BELvue, et le Parlement européen. Le concept ? Manger bien et serein. La maman de Line, la jeune femme à l’origine du concept, était végétarienne avant que ce soit à la mode. Son papa était lui un bon vivant qui adorait réunir des amis autour de grandes tablées. Line a pris des deux : Les filles, c’est bon, bio, beau et convivial. Et leur brunch, viennoiseries, pains, jambon, fromage, salades et plats chauds, pareil !

4 rue Jean Chapelié, 1050 Bruxelles • 46, rue du Vieux Marché, 1000 Bruxelles 
7 place des Palais, 1000 Bruxelles • Parlement Européen, Bâtiment Altiero, 1000 Bruxelles - 10h à 16h, 24 € - site : lesfilles.be 
 

La Fabrique en ville

Ça s’appelle la Fabrique en ville, mais ça aurait aussi bien pu s’appeler la Campagne en ville. Situé dans le parc d’Egmont, en plein centre de Bruxelles, à deux pas du Sablon. Si on s’y retrouve en semaine autour d’un lunch, le samedi et dimanche on s’y pose autour d’un généreux brunch. Buffet à volonté, du sucré, du salé, des plats consistants, crêpes en tous genres et dessert, boissons chaudes et coupette. Et, quand il fait beau, grande terrasse au vert.

Parc d’Egmont, entrée derrière e Hotel au 44 boulevard de Waterloo, 1000 Bruxelles. Formule à volonté, 29 €/adulte, 12 €/enfant (moins de 12 ans), réservation conseillée, tél : 02 513 99 48, site : lafabriqueresto.be.
 

Mar del Sur

Pour changer du brunch classique, on s’installe aux mange-debout de la Mar del Sur/ Sudzee. Installée place du Jeu de Balle, cette adresse hispanique avec vue sur la brocante dominicale propose une série de planchas et de fritures de poissons à tomber. Selon l’heure d’arrivée, on arrose le tout d’une eau pétillante ou d’un verre de Vino Verde. L’équipe est souriante et chaleureuse, l’ambiance latine (l’équipe est péruvienne), l’assiette généreuse et goûteuse. Une autre façon de vivre le week-end. On avoue notre penchant pour les couteaux à la plancha (6 €), le fish and chips (10 €) et le cheviche (12 €).

32 place du Jeu de Balle, 1000 Bruxelles, tél : 0470 51 70 57, réservation conseillée.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2019 - en vente le 6 septembre

JV74
  • Enquête: La Belgique donne l'exmple sur le "Zéro déchet"
  • Artiste belge: connaissez-vous Hans Op de Beeck?
  • Week-end en Provence ou dans les Pouilles
  • Cahier spécial Finance: tous les changements qui auront une incidence sur la gestion de votre patrimoine

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :