Le Saut d'Hermès au Grand Palais

Paru dans JV 41 | Photos : Bertrand Meunier/Tendance Floue

Mi-mars, sous les voûtes de fer et de verre du Grand Palais, Hermès organise « son » saut. Le lieu, les athlètes, les chevaux : tout contribue au prestige de ce spectacle unique. Nous y avons suivi deux jeunes cavalières belges.

Durant trois jours, au Grand Palais, deux pistes accueillent quelque 100 chevaux de compétition, qui côtoient pour l’occasion des montures habituées au spectacle. 

Les jeunes “Talents Hermès”

Vingt cavaliers âgés de 18 à 21 ans  participent à des épreuves spécifiques. Représentant la Belgique, les jeunes Emilie François et Éléonore Lambilliotte participaient pour la première fois à ce concours, et à une épreuve de cette stature. Pour elles, ce concours a marqué une étape dans leurs jeunes carrières. Tout d’abord, elles ont eu la chance de participer à des épreuves dessinées sur le même parcours que les plus grands cavaliers du circuit, et de les côtoyer. 

 Plus d'informations sur : sauthermes.com

 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre-Novembre 2020 

• Enquête: Les nouvelles lois appliquées aux sociétés
• Communauté: la céramique séduit tous le monde
• Escapade à Vienne, le temps d'un week-end

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Haché menu »

    Le débat entre Belges et Français sur la viande n’est pas : halal ou pas halal mais hachée à l’avance ou hachée à la demande.

  • « BM? Ouè! »

    La BMW se dit BM oué, et la VW ,V oué. En toute logique. Comme Ouécé (WC) et Ouagon (Wagon).

  • « M’chou »

    "Mon chéri !"