Des restos à découvrir à Paris

Paru dans JV76 décembre 2019 | Photos : Adine Fichot Marion
Bambou

6 adresses où manger cet hiver à Paris

Brasserie Cézanne : la provence à paris

En ces temps de grisaille et de froidure, offrons-nous un aller simple pour la Provence tout en restant à Paris. Si, si, c’est possible en filant à la brasserie Cézanne. Dès la porte franchie, la déco nous transporte dans le Sud: persiennes provençales, lavande… il y a même un enregistrement de grillon, à mettre dans les toilettes! Quant à la carte, elle ne renie pas ses origines. On hésite entre couteaux à la provençale (16 €), panier de crudités et anchoïade (14 €), côtelettes d’agneau au thym frais (24€), filet de bar au fenouil… Ne surtout pas manquer les gambas au Ricard. Bien sûr, on termine en beauté par une tarte tropézienne. Bon à savoir: chaque mardi a lieu une soirée huîtres (6 huîtres d’Isigny n°3, un verre de Chardonnay - 15 €). Avec ses prix très raisonnables et son service efficace et souriant, ce lieu est « the place to be » cet hiver!

Brasserie Cézanne,45 av Kléber, XVIe, tél: + 33 (0)1 43 59 58 43 site: brasseriecezanne.fr. Tous les jours de 9h à 23h.

 

La Maison de la Truffe : le temple du diamant noir

Dans un décor contemporain d’un gris ultra chic, un rien Art déco (clin d’œil à l’année de naissance de la Maison: 1932), la truffe règne! Noire du Périgord, blanche d’Alba, on retrouve le précieux champignon dans tous ses états, décliné sous diverses formes: risotto (29 €), omelettes, salade César (27 €)… Double prix d’excellence pour le King Crab en tartine, avec avocat et amandes grillées (28 €) et pour l’association magnifique entre pomme de terre au four, crème truffée et perles de truffe noire (32 €). Service attentionné, bref une adresse à découvrir séance tenante pour un repas raffiné

La Maison de la Truffe, 4 rue Marbeuf, VIIe, tél: + 33(0)1 53 57 41 00, site: maison-de-la-truffe.com. Déjeuner du lundi au vendredi, dîner du lundi au samedi.

 

Bambou : coup double

Cela fait déjà trois ans que Bambou a pris possession d’anciens ateliers de tissus rue des Jeûneurs. Depuis, ce restaurant thaïlandais connaît un succès non-stop. Rien d’étonnant donc à ce que ses propriétaires Thomas Delafon et Jean-Pierre Lopes aient investi la cour et de nouveaux locaux pour créer deux lieux distincts: un bar à cocktails et un take away Little Bambou. La déco feutrée du bar: canapés de velours vert et safran, végétation exotique, un cadre rêvé pour déguster un cocktail signature, Prosecco thaï, Asian Tini ou un verre de vin et des amuses-bouches divins. Au take-away, on pioche des soupes poulet ou crevettes (9 € et 10 €), un curry vert et riz jasmin au poulet (10 €), des boulettes de porc aux 5 épices (7 €), un rouleau d’été aux légumes, des crevettes croustillantes au basilic thaï (6 €), le tout préparé sous nos yeux avec des produits frais.

Bambou, 23 rue des Jeûneurs, IIe, site: bambouparis.fr. Le take away est ouvert de 12h à 15h, le bar de 18h à minuit.

 

Flora Danica : une butik enchantée

Pour les fêtes, le Flora Danica, la mythique brasserie danoise, s’offre une boutique de Noël baptisée la Butik. Dans ce temple de la gastronomie danoise, on fait main basse sur toute la gamme de produits typiques tels les huiles et vinaigres de Claus Meyer (ex chef du Noma), les concombres marinés aigre-doux, les fameux blinis maison bien joufflus et d’incroyables poissons à la coupe (de 40 à 100 € le kg), le saumon mariné ou fumé et sa divine sauce gravelax ou les fondants harengs marinés au curry ou à l’aneth. Le tout arrosé d’Aquavit (de 35 à 49 € la bouteille). Quelques accessoires élégants complètent une table de fête: des bougies de la marque Broste (de 5 à 15 €), des verres à aquavit (6,60 € l’un).

La Butik Flora Danica, 142 av des Champs Elysées, VIIIe, tél: + 33 (0)1 44 13 86 26, site: floradanica.fr. Tous les jours de 10h à 22h30.

 

La Bulle parisienne : vue imprenable

Imaginez un dôme transparent posé sur la plateforme du 1er étage de la Tour Eiffel;! Baptisé La Bulle Parisienne, celui-ci abrite un nouveau restaurant, idéal pour un repas simple en famille lors d’une visite de la Tour Eiffel. Au petit-déjeuner on remarque une formule avec des viennoiseries signées Thierry Marx (16 €). à la carte du déjeuner et du dîner on déguste des plats chauds type bistro: lasagnes, quiches, un super croque-monsieur feuilleté (12 €), soupes..., des planches généreuses de charcuterie (24€), de fromage ou mixtes et même végétariennes servies pour deux ainsi que des tartes, flans... Des dégustations de vins sont également proposées, en dehors des horaires de repas.

La Bulle parisienne, jusqu’au 5 avril, Tour Eiffel, VIIe, site: toureiffel.paris. Tous les jours.

 

Patrick Roger : une boutique réinventée

Pas de Noël sans chocolats Patrick Roger! On file donc dans l’une de ses boutiques iconiques place Saint-Sulpice qui vient d’être revue de A à Z. La déco joue sur les lumières et la transparence et le béton lisse tient le haut du pavé. Dès l’entrée, on remarque une table sculpture « raie » qui semble flotter où sont exposées les collections de miniatures chocolats. Autour, des boîtes de couleur émeraude empilées signent l’identité de ce lieu volontairement dépouillé. Un escalier conduit au premier étage où le noir domine pour mieux sublimer les sculptures en métal. N’en oublions pas de faire main basse sur les merveilles maison telles les amandes craquantes recouvertes d’une fine couche de chocolat (31 €) et les magnifiques demi-sphères au caramel et citron vert (18 pièces, 44 €) sans oublier les pâtes de fruits à partir de 25 €).

Patrick Roger, 2/4 place Saint Sulpice, VIe, tél: + 33 (0)1 43 29 88 70, site: patrickroger.com. Du lundi au vendredi de 10h30 à 13h30, de 14h à 19h30, le samedi de 10h.

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Déc. 2019 - Janv. 2020 

JV76 SMALL
  • Enquête: Luxe, le boom du sur-mesure
  • Talent: l'atelier du modiste Elvis Pompilio
  • Finances: investir dans l'art
  • Escapade à Florence

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Asexué »

    Tout comme l’escargot, les représentants du Plat pays se doivent d’être asexués ... linguistiquement s'entend !

  • « L’église au milieu du village »

    Traduisez : « il faut remettre les points sur les “i” ou encore “il faut remettre les choses à leur place. »

  • « Rony »

    Rony ... soit qui mal se comporte.