Rugantino à Bruxelles

Mardi 19 février 2019

 

Sous la coursive – dont on a fait un étage où l’on peut manger, cette mezzanine constitue d’ailleurs la signature visuelle du lieu – deux vases pleins d’épaisses gerbes de fleurs garnissent un piano fermé. À l’entrée, un adorable garçon en chemise blanche serre la pince de nombreux dîneurs qu’il appelle par leurs noms. Après 5 ans de fermeture pour cause d’incendie, l’adresse vient de rouvrir ses portes. Elle fait place à une carte assez simple et bien sentie. L’offre reste la même : des entrées, des pâtes, quelques viandes, des poissons (selon l’arrivage) et des pizzas (que l’on peut aussi emporter). Les temps forts ? Le Stracciosa, un bouillon de bœuf rustique servi avec un œuf, un croûton et du parmesan. Le tout est roboratif et assaisonné avec justesse, parfait en guise d’entrée en matière. On poursuit avec des Conchiglie aubergine, copieuses, parfaitement al dente et « mouillées » à souhait. Les pâtes en forme de grands coquillages fondent sous la langue. On sent tout l’amour d’une mama dans cette préparation généreuse. Environ 25 euros le couvert.

184-186 boulevard Anspach, 1000 Bruxelles. Tél : 02 511 21 95. Ouvert de 12h à 15h et de 18h30 à 23h30, fermé dimanche.

Les Victors de JV 2019

Newsletter

L'agenda

Les bonnes adresses de JV


Encore plus de
bonnes adresses
dans notre guide !

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Sac-jacker »

    Celui qui dérobe avec une certaine brutalité les sacs à main des dames.

  • « Là-tantôt »

    On le dit d’un événement qui s’est produit il y a peu de temps.

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum