L'école de codage "19 coding school", sur le modèle de Xavier Niel

Vendredi 2 février 2018 | Texte : Aurélie Koch

Xavier Niel a jeté un pavé dans la mare de l’enseignement classique en créant son « école 42 » à Paris en 2013. Le succès a été immédiat. Après en avoir ouvert une autre aux Etats-Unis, c’est à Bruxelles que cette école d’un genre nouveau a ouvert en 2018 sa première antenne européenne hors France.

Véritable aubaine pour de nombreux jeunes (et vivier de recrues fraîches pour certains détracteurs de tout ce qu’entreprend l’homme d’affaire venu des messageries roses), cette école inédite met le codage, l’intuition et l’informatique au centre de tout… en dehors de toute référence sociale, culturelle. Le nom de cette école belge? L’école 19 : cette toute nouvelle « anti-école » de codage informatique innovante est donc inspirée et soutenue par son co-fondateur Xavier Niel. Accessible sans frais, sans prof et sans diplôme, elle n’en est pas moins performante et renommée, à en juger par le succès de son homologue parisien et par son taux d’engagement de 100% à la sortie (voire en cours d’études).

Le but : répondre aux besoins grandissants du marché en formant les jeunes de 18 à 30 ans au code informatique, par le biais de l’auto-formation et d’une approche créative et participative. Elle est financée par des entreprises et fondations, et notamment par John-Alexander Bogaerts (qui a crée le cercle B19, d’où le nom de l’école). L’école est située dans le château de Latour de Freyns à Uccle, qui accueille également d’autres structures d’enseignement. En pratique : l’inscription se fait sur le site. Il faut passer une série de tests en ligne conditionnant l’accès à une réunion d’information. Ensuite, un mois d’immersion et de tests intensifs appelé « la piscine » permet de découvrir la formule et de sélectionner les candidats les plus motivés.

Inscriptions et renseignements sur leur site : https://www.s19.be/

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Février-Mars 2019

JV71
  • Enquête - le Parlement et les institutions européennes
  • Virée à Hasselt
  • Le renouveau du cœur de Liège
  • Racines: la Grand-Place de Bruxelles, une histoire franco-belge
  • Voyages: venez en Inde avec JV

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « En affaire »

    Quand on est "en affaire" en Belgique, on n'est pas en train de négocier un gros coup, on est juste "affairé".

  • « Ça c'est tof »

    « Ça est tof » ne veut pas dire que ça étoffe mais que c’est chouette.

  • « Gros ... cou »

    Celui qui a pris la grosse tête, ou, pour aller à l’opposé de l’anatomie, à celui qui a les chevilles qui enflent. Bref un gros c…