Le "haut" de Saint-Gilles

Paru dans JV 57 - octobre 2016 | Texte : Nathalie Buet, Photos : Corentin Van Den Branden

Avec ses petites maisons aux façades de style Art déco, ses rues calmes fleuries et ses airs de commune bobo, le haut de Saint-Gilles en fait rêver plus d’un. Les Français ne sont pas les derniers à avoir succombé à son charme… pourquoi ce succès ?

Si Saint-Gilles fête en 2016 ses 800 ans d’existence, les « hauts de Saint-Gilles », à savoir le nord de la « barrière », les quartiers de l’Hôtel de Ville, du « goulet » Louise et de « Ma Campagne » ne se sont développés qu’à la fin du XIXe siècle. Entre 1850 et 1900, la population de la commune est passée de 5 000 à 50 000 habitants et n’a jamais cessé de croître. Depuis 2005, on parle même de boom démographique, la commune ayant connu une progression de 15 % de sa population. Dans le haut de Saint-Gilles, les prix de l’immobilier n’ont cessé d’augmenter sur cette même période. Qu’y a-t-il de si attirant dans ce quartier ?

Parmi les points forts du nord de Saint-Gilles, l’un des plus cités est sa situation géographique. D’un côté, il y a la proximité avec le quartier du Châtelain, de l’autre, le centre et l’avenue Louise (la chaussée de Charleroi qui débute place Stéphanie est entièrement située sur la commune). Pour les Français qui s’installent sans voiture dans un premier temps, c’est un véritable plus. Ils sont près de 5 000 à habiter cette commune en 2016, et pour certains d’entre eux, la proximité avec la Gare du Midi (10 min en métro depuis la station Horta, 15 min depuis la station Moris en tram 81, 30 min à pied) est un plus si l’on fait le trajet plusieurs fois par semaine. Il faut dire que la densité des transports en commun dans ce quartier est exceptionnelle pour Bruxelles (trams 3, 4, 51, 81, 92, 97, bus 48 et 54, métro lignes 1 et 5).

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :