Bouchons, files, pourquoi ça coince à Bruxelles ?

Mercredi 31 août 2016 | Texte : Aurélie Koch

Si le tunnel Stéphanie, le tunnel Rogier, le carrefour Janson et la rue de Stalle viennent de rouvrir, d’autres chantiers voient le jour et ne vont en rien arranger la circulation à Bruxelles.

Boulevard Général Jacques : restauration d’égouts entre la chaussée de Boondael et le Rond-Point de l’Etoile. La circulation sera réduite à une seule bande. Fin des travaux ? Fin mai 2017…

Avenue Franklin Roosevelt : pose de nouvelles canalisations de gaz pendant tout le mois de septembre entre l’avenue Victoria et l’avenue Lloyd George. La circulation est réduite à une seule bande sur l’avenue Roosevelt, l’avenue Lloyd George est elle inaccessible.

Boulevard de la Woluwe : travaux de prolongement de la ligne de tram 94. A la hauteur du Woluwe Shopping Center, le trafic se rabat sur les bandes de circulation latérales et le tunnel de la Woluwe est fermé du 1er septembre au 10 novembre.

Et toujours… le tunnel Montgomery est fermé jusqu’en décembre prochain, travaux dans les tunnels Reyers-Meiser et Reyers Montgomery à cause du démontage du viaduc Reyers…

A tous, bon courage !!!

 

Pour plus de renseignements (… ou pas):

http://www.auderghem.be/sites/default/files/content-files/Calendrier_Travaux/travaux_fr.pdf

http://www.uccle.be/fr/actualites/travaux-de-voirie

http://www.waterloo.be/en/services-communaux/travaux-agenda

http://www.1640.be/fr/nieuws?type=3

http://www.bruxelles.be/artdet.cfm/4975/Travaux-et-chantiers-en-cours

http://www.ixelles.be/site/159-Agenda-des-travaux-publics

http://www.forest.irisnet.be/fr/chantiers-en-cours

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Occupé à »

    Lorsque le Français s’active, on dit qu’il est «en train de» faire quelque chose. Le Belge, lui, est «occupé à» faire quelque chose.

  • « Bloech »

    Insupportable bloech (ou blouch).