Electricité, eau et gaz en Belgique

Paru dans HS n°5 2013-2014

Même si fin 2013, les prix de l’énergie ont baissé, préparez-vous à une facture plus conséquente qu’en France ! Lorsqu’on sait qu’un ménage bruxellois paie son électricité et gaz naturel 21, 90 € le kWh en moyenne et le ménage français seulement 15,69 € le kWh, selon la CREG (commission de régulation de l’électricité et du gaz, rapport de septembre 2013), notamment en raison d’une TVA plus élevée et d’une moins grande clarté des prix, on se dit qu’il vaut mieux éplucher attentivement les offres des fournisseurs ! Voici quelques conseils pour vous y retrouver :

• Vous pouvez choisir un fournisseur différent pour le gaz et pour l’électricité.

• Les contrats signés à Bruxelles courent sur une durée d’un à trois ans mais vous êtes libre de les dénoncer à tout moment, avec préavis.

• Les factures prennent en compte le prix de l’énergie (prix au kwh), la redevance (un abonnement annuel), et les frais de distribution. N’hésitez pas à comparer ces éléments chez les fournisseurs car on ne vous proposera pas automatiquement l’offre la plus avantageuse pour vous ! Les autres éléments de la facture (taxes, frais de distribution, etc.) sont indépendants des fournisseurs.

• Vous pouvez choisir des tarifs fixes ou variables. Par exemple, Lampiris propose des tarifs fixes sur l’électricité et variables sur le gaz.

• Le prix de l’énergie reste fixe pendant la durée du contrat (1,2 ou 3 ans) ce qui est intéressant si une forte augmentation de l’énergie est prévue. Electrabel propose les deux options selon les contrats !

• Sachez également que la plupart des fournisseurs proposent des formules 100 % vertes, souvent au même prix, voire parfois même moins chères que les classiques !

Pour vous aider à comparer les prix, rendez-vous sur : mesfournisseurs.be, ou monenergie.be, ou encore brugel.be et inforgazelec.be pour Bruxelles et cwape.be pour la Wallonie.

• Sibelga

L’entreprise Sibelga gère le réseau de distribution d’électricité et de gaz pour les 19 communes bruxelloises. Elle s’occupe de l’ouverture et de la fermeture des compteurs, du relevé des compteurs via sa filiale Metrix, des dépannages, effectue les travaux sur les raccordements, intervient pour les odeurs de gaz… Pour ces opérations, Sibelga vous envoie une facture directement.

Sibelga – accueil clientèle T. 02 549 41 00 – Odeur de gaz : T. 02 274 40 44 (24h/24) – Panne d’électricité : T. 02 274 40 66, site : sibelga.be.

• Le code EAN

Le code EAN est un code de 18 chiffres commençant par « 5414489 ». Il identifie un point de fourniture de gaz ou d’électricité et correspond donc à une adresse déterminée. Il facilitera vos relations avec votre fournisseur et les interventions de Sibelga sur les compteurs. Il est inscrit sur vos factures. Si vous déménagez, demandez au locataire précédent de vous communiquer ce code. Sinon, prenez contact avec le service clientèle de Sibelga au 02/ 549 41 00, qui vous aidera à le retrouver.

Quelles démarches ?

• Vous emménagez et les compteurs sont fermés : une fois que vous avez signé le contrat, votre fournisseur informe Sibelga en 1 à 2 jours ouvrables. À vous de fixer ensuite avec Sibelga une date de rendez-vous pour l’ouverture des compteurs. Vous devez avoir les codes EAN avec vous. Comptez 2 jours ouvrables entre la prise de contact et l’ouverture de vos compteurs. Dès la veille à 14h, vous pouvez prendre connaissance de la plage horaire durant laquelle l’ouvrier viendra chez vous en appelant le Planophone au 0800 944 88. La fermeture d’un compteur est gratuite mais l’ouverture est payante : environ 151,25 euros, facturés par votre nouveau fournisseur d’énergie.

• Vous déménagez : vous pouvez transférer votre contrat avec votre fournisseur actuel ou choisir un nouveau partenaire. Dans ce cas, pensez à prévenir l’ancien à l’avance pour éviter des indemnités de rupture. La procédure « conseillée », car évitant les frais et délais liés à une réouverture de compteurs, consiste à maintenir ceux-ci ouverts et vous arranger avec le locataire qui vous succède. Remplissez un document de « reprise des énergies » indiquant le relevé du compteur et faites-le signer par le nouvel arrivant. Il remplira à son tour sa version du même document que vous devrez signer aussi. Votre responsabilité est ainsi dégagée pour les consommations futures de votre précédent logement. Envoyez ensuite rapidement le formulaire à votre fournisseur. Pour télécharger les documents : brugel.be, ou auprès de Sibelga ou de votre fournisseur.

Si vous préférez fermer le compteur, contactez Sibelga qui effectuera un relevé des index, le transmettra au fournisseur qui vous enverra une facture de clôture. La fermeture est gratuite. Plus d’infos sur le site du régulateur des marchés bruxellois de l’énergie : T. 0800 97 198, site : brugel.be.

• La facture : le fournisseur envoie une facture mensuelle ou bimestrielle, qui correspond à une estimation de votre consommation. La relève des compteurs a lieu une fois par an et est suivie de l’envoi d’une facture complémentaire éventuelle ou d’un avis de remboursement. Avant de fixer un montant provisionnel, faites-vous conseiller par votre fournisseur. Le taux de TVA est passé de 21 % à 6 % depuis avril 2014.

L’eau

À Bruxelles, Hydrobru, l’intercommunale bruxelloise de distribution et d’assainissement d’eau, est chargée de la distribution de l’eau aux habitants des 19 communes et de l’entretien du réseau.

Deux possibilités : il existe un compteur général au nom du propriétaire et celui-ci refacture leur consommation aux locataires, ou bien un compteur par habitation. Dans ce deuxième cas, vous recevrez directement les factures.

Quand vous emménagez dans un logement précédemment occupé, remplissez un « relevé contradictoire pour clôture de compte » avec l’ancien locataire ou propriétaire. Cette procédure gratuite permet de garder le compteur ouvert. Téléchargez le formulaire sur internet (site : ibde.be) ou par téléphone. Vous pouvez faire venir un contrôleur pour relever les compteurs, mais vous devrez payer ses frais de déplacement. Au quotidien, le relevé des compteurs a lieu une fois par an. La facture prend en compte la consommation domestique ainsi que la redevance communale et régionale d’assainissement. Le prix moyen de l’eau est annoncé à environ 4 euros par m3 à Bruxelles pour une consommation de plus de 60m3 par habitant par an.

Hydrobru – 17/19 bv de l’Impératrice, 1000 Bruxelles - T. 02 518 81 11, site : ibde.be. De 8h à 16h pour les services techniques, de 8h30 à 16h pour les services administratifs. Urgence : T. 02 739 52 11.

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Question de mode »

    Connue pour ses couturiers talentueux, la Belgique n’en attribue pas moins des noms différents des nôtres à des objets et accessoires qui se ressemblent.

  • « Cher et vilain »

    Non « cher et vilain » ne signifie pas que l’objet dont on parle est moche, ni même qu’il est cher avec plusieurs zéros !

  • « Gros ... cou »

    Celui qui a pris la grosse tête, ou, pour aller à l’opposé de l’anatomie, à celui qui a les chevilles qui enflent. Bref un gros c…