Se former à distance

Jeudi 28 janvier 2016

Les universités du monde entier développent depuis quelques années déjà des MOOC : Massive Online Open Courses (à ne pas confondre avec les "Mook" dont on a beaucoup parlé en Belgique notamment : revues distribuées en librairies, entre magazines et books, tels que Medor ou encore 24H). Si vous avez quelques heuresde libre par semaine n'hésitez pas à aller consulter leurs programmes, tout est gratuit et très accessible, même pour les moins technophiles. Explications et mode d'emploi.

Comment ça marche ?

On choisit sa formation : des millions de formations sont disponibles sur Internet. Il y en a pour tous les goûts (formation aux techniques de la cuisine, en passant par la modélisation des composites, ou encore un cours entier de droit des contrats…).

On choisit son université : les plus grandes universités et institutions proposent leur panel de MOOC (voir plus bas notre sélection de plateformes) : l’Ecole normale supérieure, le CNAM, Sciences Po, mais aussi les grandes universités de Province ou encore de Belgique. Et on ne vous parle que des francophones… Vous avez rêvé suivre un cours à Harvard ? Rien de plus simple…

Une inscription en ligne est obligatoire. Un email et un mot de passe vous permettront de bénéficier des cours en ligne. Elle n'est souvent qu'une formalité rapidement exécutée.

Les cours sont limités dans le temps : pour chaque cours, on vous indique la durée du cours (en moyenne de 4 à 10 semaines, mais cela peut être plus), le temps nécessaire à dédier à la formation par semaine (pour le suivre le plus assidument possible, y compris les exercices), et les dates auxquelles les cours sont disponibles.

Le principe d'un MOOC est de proposer des cours au format vidéo. La qualité est souvent très bonne : les professeurs, formés à cet exercice, sont très faciles à comprendre, et les films sont réalisés par des professionnels. La lecture se fait directement depuis la plateforme (pas besoin de vous rendre sur YouTube) et les cours restent disponibles, pour les personnes qui se sont inscrites, le temps du module. Il n'est pas possible de télécharger des vidéos de cours publiés un an auparavant. Vous avez peur de vous ennuyer ? Les cours sont composés de vidéos de 5 minutes environ. Vous aurez donc ainsi l'impression d'avancer plus vite.

Point positif supplémentaire : la plupart du temps, il vous est proposé, en plus de la vidéo en ligne, la possibilité de télécharger la transcription du cours au format Word.

Pour certains cours, il est même possible de participer à des séances de questions réponses en direct via des chats ou des vidéoconférences. Les professeurs ou autres élèves participent aux groupes de discussion.

Quelques plateformes :

Les plus importantes et prestigieuses sont : Coursera.org et edx.org (à titre d’exemple, on y trouvera actuellement en ligne un module sur l’histoire du livre à Harvard). futurelearn.com est également de qualité, représente un peu mieux que les autres les universités britanniques. Les modules y sont aussi un peu plus originaux (vu cette semaine : un module complet pour apprendre à écrire sa première chanson par un professeur de l’Université de Sheffield)

Les plateformes francophones : france-universite-numerique-mooc.fr (FUN) est la plus importante des plateformes françaises. On y trouve des formations de Sciences Po, le CNAM, l'Ecole des Mines, l'ESSEC mais aussi l'ULB. La plateforme Sillages regroupe des classes préparatoires aux grandes écoles. Allez-y si vous souhaitez par exemple (re)prendre des cours de latin avec un professeur d’Hypokhâgne : http://flot.sillages.info

Pour vos élèves préparant le Brevet des collèges ou le Baccalauréat : http://mooc.francetveducation.fr  offre quelques modules de révision en philosophie, éducation civique ou encore en anglais.

Et les diplômes ?

Ces formations fonctionnent un peu comme si on était auditeur libre et ne sont pas sanctionnées par un diplôme. Cependant, edx.org propose, moyennant finance (50$ - 70 $ par module) un diplôme qui certifie que vous (et vous seul - une vérification de votre identité est effectuée) avez suivi assidûment le cours. Pour les autres, une attestation "de suivi avec succès" peut être demandée.

Les formations diplômantes à distance.

Pour une formation à distance sanctionnée par un diplôme français, le CNED peut être une bonne solution.

Leur catalogue est extrêmement bien fourni, et propose un panel très large de formations, allant du plus simple cours de soutien ou de vacances pour les enfants à des formations préparant aux examens les plus poussés tels que des BTS, le CAPES, l'Agrégation ou les écoles de journalisme. A noter que le CNED propose aussi des mises à niveaux pour des élèves entrant dans le système scolaire français. Site : cned.fr

 

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2019 - en vente le 17/10

COVER75mini
  • Enquête: Nos bonnes adresses beauté et bien-être pour aborder l'hiver en douceur
  • Talent: le céramiste Tristan Philippe
  • Liège: la Villa Consulaire
  • Week-end à Charleroi