Le long du canal, de Dansaert à Tour et Taxis

Paru dans JV27, octobre 2011 | Texte : Viviane Eeman

Retrouvez les annonces immobilières de JV !

 

Le canal secoue doucement la poussière de ses rives et remue le quartier branché des créateurs et de sa faune cosmopolite comme celui du célèbre site de Tour & Taxis. Pas encore un tsunami, mais un fil d’argent à suivre.


Bruxelles est l’une des seules capitales sans cours d’eau depuis que la Senne a été voûtée. Sa voie d’eau à elle, c’est le canal de Willebroek aussi appelé canal Maritime ou canal de Charleroi.

Construit pour des raisons essentiellement commerciales vers le nord et industrielles vers le sud, il joue actuellement le rôle de voie lente et verte.

Au début XIXe, il est un centre de développement économique important avec entreprises, ateliers et industries.

Aujourd’hui, sa revitalisation est en cours. Sous l’impulsion de la Directive Cadre Européenne sur l’eau, la qualité des cours d’eau du bassin de la Senne dont le canal fait partie s’est considérablement améliorée et les grandes industries polluantes ont quitté les abords du canal. Mais on ne devrait pas pour autant voir les courageux y plonger comme ils le faisaient au début du XXe siècle ! Les grues qui émaillent le paysage témoignent des nombreux bouleversements visant à rendre le cadre plus agréable. Parmi ceux-ci, le réaménagement de la petite ceinture ouest avec des sites propres pour les trams et des pistes cyclables.

 

Côté Dansaert

Sous l’influence des créateurs, des jolies boutiques, des cafés branchés et des promoteurs, l’endroit en cours de gentrification change lentement, mais sûrement.

Côté Tour et Taxis

À l’autre bout du parcours, le site de Tour et Taxis, un ancien centre de transbordement de marchandises dont l’activité s’est éteinte dans les années 80, revit depuis 2001 et son rachat par Project T&T.

Les abords du canal, de la porte de Ninove aux quai des armateurs, devraient être rénovés autour du projet Up-Site d’Athenor, qui prévoit la construction d’un ensemble de logements, bureaux et commerces sur le quai des Péniches avec une tour de logement de 42 étages et 140 m de hauteur. Parmi les autres projets, celui d’une coulée verte, un parc de 20 ha - le plus grand depuis le XIXe siècle - confiée au paysagiste français Michel Desvignes, de la place Bockstael à Tour & Taxis. Entre docks et quais, entrepôts et grues, le canal imperturbable devrait bientôt retrouver son rayonnement.

 

Articles associés

+ d'articles associés
  • Où se loger ?

    Grand-Place, plaisirs à volonté

    Paru dans JV 46 - déc-jan 2015

    Ce quartier bouillonnant, subtil mélange de hauts-lieux touristiques et de bars branchés ou « brusseleirs », est un véritable melting pot de populations et d’ambiances.

  • Où se loger ?

    Linkebeek

    Paru dans JV25, été 2011

    Aux portes de Bruxelles, Linkebeek est une petite commune méconnue, ce qui arrange bien ses habitants qui aimeraient garder secret ce bout de campagne préservée...

  • Où se loger ?

    Le quartier de la place Brugmann

    Paru dans JV18 - avril-mai 2010

    Un des quartiers préférés des Français à Ixelles, commune de Bruxelles. Urbain tendance haussmanien.

  • Où se loger ?

    Le Parvis Saint-Pierre

    Paru dans JV30, Avril-Mai 2012

    Un village vibrant à la fois urbain et résidentiel, ce quartier ucclois vibre à la façon d’un village des plus modernes !

  • Où se loger ?

    Auderghem

    Paru dans JV 21, oct-nov 2010

    Entre Etterbeek, Watermael-Boitsfort et Woluwe-Saint-Pierre. Une commune aux allures de village tout près de la tranquille forêt de Soignes.

  • Où se loger ?

    Le Cimetière d'Ixelles

    Paru dans JV 47 - Février-Mars 2015

    L’esprit universitaire de ce quartier et sa localisation entre ville et forêt attirent un mélange de familles, étudiants et retraités.

  • Où se loger ?

    Woluwe-Saint-Lambert : un quartier de choix

    Paru dans JV24, avril-mai 2011

    Une commune plutôt résidentielle, calme et cossue à l’est de Bruxelles,

  • Où se loger ?

    Les Marolles

    Paru dans JV48 - Avril-Mai 2015

    C’est ici que le mot « Brusseleir » prend tout son sens !

  • Où se loger ?

    Saint-Job, un petit Montmartre?

    Paru dans JV 12, avril-mai 2009

    Un quartier d'Uccle, très apprécié pour son authentique atmosphère de village. Ses plus : de nombreux sites naturels, le futur RER et la proximité du Lycée français.

  • Où se loger ?

    Saint-Boniface, Îlot à choix multiples

    Paru dans JV 45

    Entre la porte de Namur et la place Fernand Coq, ce quartier mêle l'énergie de Matonge, quartier africain de Bruxelles, avec un esprit de détente, où se côtoient restos, boutiques et architecture pointue

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent