Cécile Berdah-Benoist, aux petits soins

Mercredi 31 octobre 2018 | Photos : Laetizia Bazzoni
(c) Laetizia Bazzoni

C’est en décembre, il y a à peine six mois, que Cécile Berdah-Benoist a ouvert le Centre médical La Sauvagère, à deux pas du lycée Jean Monnet. Arrivée en juillet 2014 à Bruxelles pour accompagner son mari qui rejoignait Solvay à la direction financière, Cécile Berdah-Benoist prend ses marques et rejoint Passeport Avenir, une association aidant les jeunes issus de milieux défavorisés à accéder à des études, puis à des emplois dignes de leurs capacités. Passionnée par les médecines non conventionnelles, elle prépare déjà son projet de centre médical et décide de le localiser à Uccle, à proximité du lycée français. La philosophie de ce nouveau centre axé sur une « approche corps-esprit » ne l’empêchera pas d’être aussi un centre médical comme les autres où les parents pourront faire suivre médi- calement leurs enfants et eux-mêmes. 

Rien ne préparait Cécile Berdah-Benoist à se lancer dans le secteur de la santé. DESS de contrôle de gestion en poche elle entre en 1995 comme... contrôleur de gestion chez informatique CDC. Elle gravira les échelons dans cette fonction pendant près de quinze ans pour finir commeresponsable du contrôle de gestion budgétaire de la Caisse Nationale des Caisses d’Epargne. En 2009 elle bifurquera vers les relations humaines d’abord à la BPCE puis au groupe Malakoff Méderic. La rigueur du contrôle de gestion et l’écoute des autres ne lui seront pas inutiles pour son projet. Le budget prévisionnel du Centre médical La Sauvagère est exemplaire : elle achète les locaux dans un immeuble en cours de construction par Bouygues et crée un modèle de cabinets interchangeables que les médecins louent à la demi-journée. La première à adhérer à son projet sera une rhumatologue, Valérie de Decker. Les autres suivront très vite. Généralistes, kinés, dentistes, logopèdes, gastroentérologue et prises de sang pour le conventionnel – mais tous attentifs au patient – ont vite été suivis par toutes sortes de spécialistes moins classiques. La liste est longue qui va de la nutrithérapie au traitement de l’obésité, en passant par les massages suédois et thaï, le coaching et la cryolipolyse expérimentée avec succès à Liège depuis quatre ans. Ajoutez à cela pilates, yoga, méditation, éducation somatique, et vous comprendrez que le centre créé par Cécile Berdah-Benoist répond à toutes les demandes ou presque.

Centre médical La Sauvagère, 95 rue Werrewinkel, 1180 Bxl, tél : 02 675 00 35, site : centremedicalsauvagere.com.

Newsletter

JV en kiosque - Abonnement

Octobre 2018

JV69
  • Enquête - La bière en Belgique
  • Virée à Louvain
  • Notre dossier sur la Grande Guerre
  • Découverte de la communauté des collectionneurs de montres
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :