Trouver un emploi en Belgique quand on est français

Paru dans JV 29 - Mis à jour 2017 | Texte : Anne Dujardin

 

Quel statut adopter?

 

Penser interim

L'interim est très pratiqué en Belgique. Au départ réservé à des postes non qualifiés, il se positionne aujourd'hui sur des postes de "middle management" pour des fonctions spécialisées et pour des postes de direction : c'est l'interim de management.

Salarié en Belgique

Il est naturel pour ceux qui étaient salariés de chercher un emploi salarié à leur arrivée en Belgique. Dans ce cas, vous n’avez pas beaucoup de questions à vous poser. Me Ruchat, avocat qui facilite l’arrivée en Belgique de sociétés françaises, précise qu’il n’existe pas ici de code du travail mais une loi (du 3 Juillet 1978 pour les puristes) qui protège très bien le salarié. Petite ombre au tableau, à salaire égal, vous paierez plus d’impôts en Belgique qu’en France, surtout si vous avez des enfants. D’autres, par vocation, par choix de la flexibilité ou pour contourner les obstacles à l’emploi salarié, optent plutôt pour le statut de travailleur indépendant.

Pour mieux comprendre comment fonctionne la période d'essai, le préavis de licenciement, la clause de non-concurrence, lire Etre salarié en Belgique

 

Indépendant, un statut tentant

Le statut d’indépendant « personne physique » (par distinction avec indépendant dans une société) est très répandu en Belgique et tout à fait adapté pour qui veut créer son propre emploi. L’indépendant peut prester des services pour un client ou réaliser des missions d’intérim, par l’intermédiaire notamment des agences d’intérim management.

Avantages : Ce statut permet la flexibilité de son temps de travail et d’appréciables optimisations fiscales. Pour des Français en Belgique, être indépendant c’est aussi une piste efficace pour contourner les obstacles à l’emploi salarié : celui du néerlandais et celui de la durée de résidence. Le temps d’une mission, les entreprises hésitent moins à avoir recours à quelqu’un qui ne parle pas les deux langues principales du pays. Enfin, vous êtes nombreux à l’avoir raconté « l’idée m’avait déjà effleuré de créer ma propre activité et démissionner pour venir en Belgique m’a décidé à me lancer ! »

Voir notre article : les démarches pour devenir indépendant.

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Eté 2018

COVER 67small
  • Enquête - Parcours vintage en Belgique
  • Les Jeux d'Hiver fêtent leurs 30 ans
  • Virée estivale à Anvers
  • + 1 grand supplément immobilier de 76 pages !
En vente chez votre libraire le 14 juin 2018.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « cloche »

    Ni clochard, ni imbécile, ni attribut de grand restaurant ...

  • « Avare sec »

    D’Harpagon, l’avare de Molière, à l’oncle Picsou de Walt Disney, les représentations du radin ne manquent pas.

  • « Oui Chef ! »

    "Dans le chef..." une expression courante.