Trouver un emploi en Belgique quand on est français

Paru dans JV 29 - Mis à jour 2017 | Texte : Anne Dujardin

La géographie de vos opportunités d’emploi

 

Bruxelles et sa région

Bruxelles et sa région restent le territoire de prospection privilégié des chercheurs d’emploi français. Beaucoup habitent la capitale et ils arrivent ici à détourner l’obstacle du néerlandais.

La ville abrite les quelque 30.000 emplois des Institutions européennes, comprenant des emplois à durée indéterminée et des contractuels. Bruxelles a aussi attiré de nombreux sièges européens et bureaux régionaux d’entreprises internationales où l’anglais prévaut : General Electric, Levi Strauss&Co, Procter et Gamble, Eurocard, les « Big 4 » de l’audit et du conseil,… pour ne citer qu’eux. Une entreprise américaine qui cherchait à s’implanter en Europe, s’est d’abord intéressée au triangle Amsterdam-Paris-Francfort, qu’elle a finalement réduit à une ligne Anvers-Bruxelles, parce que les deux villes belges offraient le même intérêt géographique avec des coûts d’installation nettement moindres… et parce qu’on y trouve des profils de toutes nationalités ! Pour satisfaire les besoins de cette communauté internationale, les commerces, les services et les écoles se sont multipliés. On y recrute  des profils « francophones internationaux ».

Le Brabant-Wallon

Tout près de Bruxelles, le Brabant Wallon, ou Wallifornie comme il aime à se faire appeler, est une autre piste à considérer dans une recherche d’emploi. Le pôle scientifique de Louvain-la-Neuve avec près de 500 entreprises high-tech, plutôt dans le domaine médical et pharmaceutique et le pôle industriel de Wavre affichent un réel dynamisme. On y trouve de grandes sociétés internationales, comme Glaxo-Smith-Kline dont les effectifs ont fortement progressé ces deux dernières années, et des PME industrielles, souvent des spin off (entreprise née d’une autre plus grande), tournées vers l’export. Les profils ingénieurs français y sont appréciés. On y parle français au quotidien et anglais pour les affaires.

Ceux qui vivent à Bruxelles ne passeront pas forcément plus de temps dans les transports qu’en région parisienne : Louvain-la-Neuve est à 30 mn en voiture, Charleroi et Namur à 1h00 et Liège à 1h20. 

La Flandre

La Flandre, avec Anvers en particulier, est à moins d’une heure de Bruxelles. Elle attire depuis longtemps des entreprises internationales autour de son port et s’est affirmée dans le secteur de la mode. Profils internationaux à vos marques. Là plus qu’ailleurs, le néerlandais est vivement recommandé et l’anglais est impératif.

 

 

Articles associés

+ d'articles associés

Inscrivez-vous à nos newsletters

Recevez nos bons plans et idées pour vos week-ends !

JV en kiosque - Abonnement

Septembre 2018

JV68smallsmall
  • Enquête - Le vin en Belgique
  • Notre cahier spécial finance sur la succession
  • Virée automnale à Malines
  • Découverte de la communauté tango
En vente chez votre libraire le 07 septembre.

L'agenda

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Encodé »

    Se dit pour enregistrer un fichier, passer une écriture comptable, reproduire son numéro de compte en banque...

  • « Manger »

    Déjeuner, dîner, souper ... c'est bien manger non?

  • « Gendarme »

    Par peur des gendarmes !