Passer son permis : en Belgique ou en France?

Paru dans Mise à jour HS 11 Belgique pratique 2019-2020

Echanger un permis français contre un belge

Pour ceux qui possèdent déjà un permis français, vous devez vous rendre à la maison communale avec votre carte de résident, deux photos et un relevé d'informations intégrales délivré par la Préfecture de police en France depuis moins d'un mois... Ce relevé fait état du solde de points qu'il reste sur votre permis français. Celui-ci doit donc être positif pour avoir droit au permis belge. Sachez que cette demande peut être faite depuis peu au Consulat de France en Belgique. Par contre votre permis français sera renvoyé en France. Pas question de conserver les deux. La procédure coûte environ 30 euros.

Articles associés

+ d'articles associés

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

Février - mars 2020 

COVER 77 mini
  • Enquête: études supérieures - France ou Belgique, comment choisir sa formation?
  • Talents belges: foire du livre, dix auteurs à suivre
  • Escapade à Mons, à Cadzand et dans le Kent 

Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Il gouttine »

    Désigne cette petite pluie fine particulièrement horripilante lorsqu’elle dure depuis plusieurs jours.

  • « Ça c'est tof »

    « Ça est tof » ne veut pas dire que ça étoffe mais que c’est chouette.

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.