Algèbre artistique

Aucune date spécifiée

Est-il possible d’appréhender les mathématiques au-delà d’un cadre scolaire et d’en saisir les bases, inhérentes au fonctionnement de l’univers?

C’est ce que propose un cohorte d’artistes belges et internationaux, en collaboration avec les Bozar, LOhme, et le département de mathématiques de l’Université Libre de Bruxelles, au travers d’une exposition saisissante : Order of Operations.

La rétrospective se déploie dans un vaste espace au sein des Bozar. Au programme, des eprésentations artistiques entremêlées à des objets mathématiques, pour faire découvrir cette science sous ses formes les plus diverses.

Les visiteurs y admireront des sculptures, des arts numériques, de l'art sonore, du codage créatif et de l'ingénierie d’artistes tels qu’Anne Theresa De Keersmaeker, Momoko Nogushi, Valery Vermeulen, ou encore, Amandine, David.

Seront également proposés, des pistes de réflexions et des conversations sur le rôle déterminant que les arts peuvent jouer dans une approche plus intégrative de l'enseignement des mathématiques.

Exposition gratuite et ouverte au public jusqu’au 11 juilllet 2021. Informations et réservations. 

Newsletter

L'agenda

JV en kiosque - Abonnement

DEC 2021 - JANV 2022

COVER_JV_84.jpg


Enquete: En 2022, tout va mieux


Do you speak belge?

Quelques expressions belges et leur explication :

  • « Durum »

    Il semblerait que le Turc belge ne s’exprime pas comme le Turc français : l’appellation Kebab qui orne le fronton du snack turc de France est ici remplacé par Durum

  • « Casse...tête »

    Casse...tête

    Qu’est-ce qu’un gendarme couché, qu’est ce qu’un dos d’âne, qu’est-ce qu’un ralentisseur ? En Belge c’est un cassevitesse. À ne pas confondre avec le cassis, qui trouve aussi ses racines dans « casser » mais désigne des deux côtés de la frontière plutôt un
    creux qu’une bosse. Quelle qu’en soit la dénomination, la multiplication de ces empêcheurs de rouler à fond finit par nous les casser… Les oreilles bien entendu.

  • « Kroupouk »

    Un nom qui krou...stille !